NOS PODCASTS : Le Snack - Mardi 20h00 Les Dangereuses - Lundi 19h00 La Poche Bleue - Mercredi 20h00 La Poche Bleue le midi - Lundi au Vendredi 12h00

B/R Open Ice

Kent Hughes pourra-t-il imiter Jim Nill?

Les Stars de Dallas sont présentement dans le trouble en finale de l’Ouest, accusant un retard de 2-0 face aux Golden Knights de Vegas.

Mais cela n’entache en rien la volte-face qu’ils opèrent depuis 2017, alors qu’ils ont connu un repêchage exceptionnel pour remettre l’organisation sur le bon pied.

Cette année-là, ils ont sélectionné Miro Heiskanen au troisième rang, Jake Oettinger au 26e et Jason Robertson au 39e. Trois joueurs clés au trois positions. Bingo!

Trois ans plus tard, ils atteignaient la finale de la Coupe Stanley dans la « bulle » et six ans plus tard, ils se retrouvent en finale de l’Ouest.

Encore deux choix de premier tour

Kent Hughes doit s’inspirer de son homologue Jim Nill et frapper quelques coups de circuit lors des prochains repêchages, question de replacer le Canadien plus rapidement que prévu.

Après avoir notamment repêché Juraj Slafkovsky et Filip Mesar au premier tour l’an dernier, Hughes misera sur deux autres choix de première ronde le 28 juin prochain, ainsi que sur sept choix dans les quatre premiers tours. Il y a moyen de moyenner.

Nill et son équipe de recruteurs ont non seulement été impressionnants en 2017, mais leur sélection de Ty Dellandrea au 13e rang en 2018, de Thomas Harley au 18e échelon en 2019 et de Wyatt Johnston en 23e position en 2021 rapportent déjà des dividendes. Les trois sont des réguliers à Dallas.

Mavrik Bourque, 30e en 2020, et Lian Bichsel, 18e en 2022, sont quant à eux prometteurs.

Stars et CH: pas facile de 2009 à 2016…

Exclus des séries à huit reprises de 2009 à 2018 (1er tour en 2014 et 2e tour en 2016), les Stars ont, comme le Canadien, connu des ratés au premier tour du repêchage de 2009 à 2016. Et ils en ont payé le prix.

Mais en un seul encan, celui de 2017, ils ont remis leur organisation sur le droit chemin.

Les fans du Canadien espèrent que le repêchage de 2022 ou de 2023 fera la même chose pour leurs favoris…

Les choix des Stars au premier tour de 2009 à 2016. Seulement deux sont encore avec l’équipe. Les autres ont éclos ailleurs ou ne sont plus dans la LNH:

2009: Scott Glennie, 8e (ne joue plus, a joué en 2021-22 dans une ligue sénior du Manitoba)

2010: Jack Campbell, 11e (deuxième gardien à Edmonton)

2011: Jamie Oleksiak, 14e (défenseur Top 4 à Seattle)

2012: Radek Faksa, 13e (quatrième trio à Dallas)

2013: Valeri Nichushkin, 10e (attaquant clé au Colorado), et Jason Dickinson, 29e (attaquant de soutien à Chicago)

2014: Julius Honka, 14e (joue en Ligue de Suède)

2015: Denis Gurianov, 12e (a fini la saison à Montréal)

2016: Riley Tufte, 25e (seulement 13 matchs avec les Stars, à 25 ans)

PARTAGER :

Facebook
Twitter

AUTRES ARTICLES

Lionel Messi dépasse Ronaldo!

Grâce à son filet face au Racing Club de Strasbourg en Ligue 1, samedi, l’attaquant du Paris Saint-Germain (PSG), Lionel Messi, est devenu le meilleur