Kent Hughes (The Athletic)

La finale terminée, on fait quoi?

PARTAGER

Il y a toujours un vide entre la conclusion de la finale de la Coupe Stanley et le repêchage de la Ligue nationale.

Cette année, ce vide est de deux semaines. Quand même.

En effet, le premier tour du repêchage aura lieu le mercredi 28 juin, au Bridgestone Arena de Nashville. Les rondes 2 à 7 se dérouleront le lendemain.

Pourquoi tenir le repêchage un mercredi et un jeudi, au lieu du vendredi et du samedi habituel? Après tout, on aurait pu le faire le vendredi 23 et le samedi 24 juin, l’amphithéâtre des Predators étant disponible.

On craignait toutefois sans doute que ce soit trop collé à la finale de la Coupe Stanley, qui aurait pu se terminer le 19 juin (match 7).

Aussi, cette année, l’ouverture du marché des joueurs autonomes, le 1er juillet, se fera un samedi. Il était évidemment hors de question de faire le repêchage ce weekend-là.

Donc, ce sera le mercredi 28 et le jeudi 29. On repassera pour les cotes d’écoute!

Ensuite aura lieu l’ouverture du marché des joueurs autonomes, qui devrait nous tenir occupés jusqu’au 5 juillet. Après tout, quatre ou cinq jours après l’ouverture, ça devient généralement assez tranquille côté signatures.

Trois grosses semaines

Fans de hockey, vous avez donc à endurer deux semaines de rumeurs et de spéculations avant le repêchage, toujours l’un des événements les plus intéressants de l’année.

Et, en tout et partout, il vous reste un gros trois semaines de jeux de coulisses avant que ne s’amorce réellement la saison morte.

Suivront, ensuite, les différents camps de développement (généralement peu suivis), avant une longue pause jusqu’au camp des recrues, à la mi-septembre.

On vous rappelle que le Canadien repêchera au 5e et au 31e rang le 28 juin, puis, il devrait parler neuf autres fois le 29.

Avez-vous plus hâte au 28 ou au 1er juillet?

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES