Alex Newhook (Nick Turchiaro-USA TODAY Sports)

La malheur de Dach, le bonheur de RHP et Newhook

PARTAGER

BROSSARD – L’absence à long terme de Kirby Dach pourrait ouvrir toute la grande la porte à Alex Newhook, oui, mais aussi, par ricochet, à Rafaël Harvey-Pinard.

Difficile de déterminer les nouvelles combinaisons offensives ce matin, à l’entraînement.

Mais Harvey-Pinard a dit à certains collègues qu’il allait jouer demain, contre le Wild, avec Nick Suzuki et Cole Caufield. Si tel est le cas, Josh Anderson « chuterait » sur la deuxième ligne, avec Alex Newhook, au centre, et Juraj Slafkovsky.

De plus, RHP s’est entraîné sur la deuxième vague de l’avantage numérique ce matin, pendant qu’Anderson remplaçait Dach sur la première.

« Je vais peut-être avoir plus de temps de jeu, avoue Harvey-Pinard. Tous les joueurs vont devoir en donner plus, car Dach, c’est un joueur important pour nous. C’est une belle opportunité pour moi et il faut que je la saisisse. »

Être serein face aux blessures

À sa 12e saison avec le Canadien, Brendan Gallagher en a vu d’autres. Ne comptez pas sur lui pour paniquer suite à l’annonce de la blessure de Dach.

«  On ne peut rien y faire. Ces choses-là arrivent. On joue un sport physique, avec des contacts. Il faut gérer ça. C’est dommage, car Dacher a travaillé fort cet été et avait l’air en grande forme. On va essayer d’être un bon coéquipier pour lui », souligne le vétéran de 31 ans.

Le défenseur Michael Matheson tentait lui aussi de calmer le jeu.

« C’est sûr que ce n’est pas facile, mais en même temps, on l’a vécu beaucoup l’an dernier. Je ne veux pas dire qu’on est habitué, mais on l’a déjà vu. Je pense qu’on est plus préparé à ça que l’année passée. Qu’est-ce que ça va donner? On verra. Ça donne l’opportunité à quelqu’un d’autre… »

La vitesse de Newhook

En l’absence de Dach, c’est Alex Newhook qui passera de l’aile gauche au centre, sa position naturelle. C’est là qu’il a surtout joué au Colorado, avec qui il a connu des saisons de 33 et 30 points.

Gallagher et Matheson tiennent le nouveau numéro 15 du Canadien en haute estime.

« C’est un patineur puissant, surtout quand il s’empare de la rondelle et qu’il a de l’espace, il peut créer des choses. Il a joué deux bons matchs et s’est bien intégré à l’équipe. C’est un joueur dynamique », analyse Gallagher, avant que Matheson ajoute:

« Avec sa vitesse, il n’a pas besoin de tricher comme centre pour avoir des chances. Il peut donc rester à sa position et être dangereux offensivement. »

La blessure de Dach permettra à Michael Pezzetta de disputer un premier match cette saison, sans doute sur le quatrième trio, avec Jake Evans et Jesse Ylonen.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES