(crédit photo: Marc DesRosiers & Jasen Vinlove)

La plus grande idiotie que j’ai entendue

PARTAGER

Je comprends que Ryan Reaves prêche pour sa paroisse et qu’en banalisant le geste de son coéquipier, il espère que la suspension sera moins longue. Mais Morgan Rielly mérite une longue suspension et tous les dinosaures qui disent que c’était une réponse appropriée pour un slap shot dans un filet désert, ben vous faites partie du problème!

Dire que Reaves a pu profiter d’une tribune pour propager son message d’arriéré…

Donc, pour les Ryan Reaves de ce monde et les Sheldon Keefe (l’entraîneur-chef des Maple Leafs), tu dois régler tes comptes en donnant des coups de bâtons dans la face. Bravo! Je trouve que l’organisation des Leafs paraît mal et n’oublions pas que le président de l’équipe, Brendan Shanahan, a déjà été préfet de discipline dans la LNH. Toute est dans toute!

Qu’on le veuille ou non, c’est une ligue de jeunes et les gens veulent voir les jeunes. Ça vient avec des décisions un peu douteuses parfois et des buts de style Michigan (le cauchemar de John Tortorella), mais c’est tout un show! Oui, ils sont parfois un peu trop exubérants et oui c’est sûr qu’en tant que coach, j’aurais trouvé ça baveux dans mon temps, mais je n’aurais jamais cautionné un coup de bâton au visage.

J’aurais probablement dit à mes joueurs d’aller rendre une petite visite pour qu’il sache que ça ne marche pas et je vous garantis qu’il aurait reçu quelques bonnes mises en échec. Mais un coup de bâton au niveau de la tête? JAMAIS!!!

La violence dans le hockey, c’est terminé!

Kelce vs Reid, inacceptable

En tant qu’ancien coach, je n’ai vraiment pas aimé « l’altercation » entre Travis Kelce et Andy Reid pendant le Superbowl. C’est la première fois que je voyais ça et j’ai trouvé ça très dégradant pour Coach Reid. Une chance qu’il ne pèse pas 120 livres parce que sinon il se serait peut-être retrouvé par terre et là, imaginez l’humiliation. C’était physique et pour moi, c’est inacceptable, peu importe le contexte.

Ça m’a tellement dérangé que j’ai changé mon fusil d’épaule et je souhaitais une victoire des 49ers. C’est peut-être intense mon affaire mais vous comprendrez que ça me touche particulièrement.

Des confrontations, j’en ai eu dans ma carrière. Il s’est dit des choses dans mon bureau qui ne sortiront jamais de là. C’est de notoriété publique que ma relation avec Chris Nilan n’a pas toujours été harmonieuse, et ça, pour différentes raisons. Disons que ça n’a pas été toujours le mariage le plus heureux. Mais on ne s’est jamais chicané devant tout le monde, JAMAIS !

Je me souviens d’un incident où Chris m’avait dit quelque chose pendant le match et Mario Tremblay l’avait obligé à venir s’excuser, ce qu’il avait fait. Aujourd’hui, on a fait la paix. Mais imaginez si Chris Nilan s’en était pris à moi physiquement. Je serais probablement encore par terre… Peut-être que Ryan Reaves serait content…

Cet article a été rédigé en collaboration avec Marc-André Perreault

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES