© Aaron Doster-USA TODAY Sports

Laine : Phil Kessel 2.0?

PARTAGER

Depuis qu’on a appris que Patrik Laine souhaitait quitter Columbus et que son équipe faisait des pieds et des mains pour rendre le tout possible, les spéculations concernant sa future destination n’ont pas arrêté.

Il y a autant de personnes qui désirent l’avoir dans leur formation que de personnes qui préfèrent l’éviter, principalement en raison de son manque d’implication et de son salaire élevé. Bien qu’il soit un franc-tireur né avec une stature imposante, il ne représente pas le modèle qu’on voudrait que les jeunes suivent et imitent.

Lorsqu’il a été interrogé au sujet du Finlandais, Jacques Martin a fait une déclaration assez intéressante.

« Je compare sa situation à celle de Phil Kessel à Pittsburgh. Tu ne peux pas avoir ce joueur si tu veux bâtir ta culture. Mais si tu as des vétérans, il peut être la pièce manquante. » – Jacques Martin

Il est vrai que les deux hockeyeurs présentent des profils similaires sur la glace. Non seulement ça, tous deux n’ont jamais fait l’unanimité dans les équipes où ils ont évolué, malgré leur talent indéniable.

À la suite de cette déclaration, il est évident que les Canadiens ne sont pas la destination idéale pour Laine. Bien que le club ait besoin de gros canons, il est encore en phase de construction de sa culture. Actuellement, il ne compte pas suffisamment de joueurs établis pour prétendre aux plus grands honneurs. Ainsi, l’arrivée de l’attaquant ferait de lui un pilier essentiel autour duquel le CH devrait bâtir, plutôt qu’un simple ajout à un noyau déjà bien en place.

En même temps, qui sait, il est possible que, après cette période éloignée du hockey, Laine souhaite modifier son comportement afin de devenir un modèle et de jouer de manière exemplaire. L’ailier a rejoint le programme d’aide aux joueurs le 28 janvier 2024.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES