Credit: Kirby Lee-USA TODAY Sports

L’arrivée de Dubois plait à Ovechkin

PARTAGER

Brian MacLellan s’est retroussé les manches au cours des dernières semaines pour donner un lifting à ses Capitals. Pas le choix, avec Nicklas Backstrom qui va terminer sa dernière année de contrat sur la liste des blessés à long terme et T.J. Oshie qui, lui aussi, en est à ses derniers miles en carrière.

Pour combler les trous dans son alignement, il a mis la main, à un prix très raisonnable, sur le défenseur Jakob Chychrun, tout en transigeant pour le cerbère Logan Thompson.

Mais ce qui a le plus fait jaser, c’est sans aucun doute l’acquisition de Pierre-Luc Dubois, qui a quitté les Kings après une seule saison avec plus de bas que de hauts.

En marge du camp de développement, le DG des Caps a mentionné aux médias qu’en réaction à ce mouvement de personnel, Alex Ovechkin lui a texté un pouce en l’air.

Un peu court, mais quand même… Le capitaine des Capitals doit certainement être content de voir que son patron ne se dirige pas vers une reconstruction et qu’il prend des risques (et fait des efforts) afin que les Capitals soient compétitifs.

On jase, mais dans le cas de Dubois, c’est une occasion en or de relancer sa carrière aux côtés d’un grand de la LNH. En plus, il peut contribuer directement à aider Ovechkin à devenir le meilleur franc-tireur de l’histoire de la ligue, c’est un objectif très motivant!

Oui, ça paraît mal pour un joueur comme lui d’en être déjà à sa quatrième équipe dans la LNH, à seulement 26 ans. On parle quand même d’un centre qui a trois saisons de 60 points derrière la cravate et deux autres proches du plateau des 50 points.

À Washington, les éléments sont en place pour que Pierre-Luc Dubois joue à la hauteur de son talent!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES