NOS PODCASTS : GAME OVER (LUNDIS 20H30) L’ULTIME PODCAST (MARDIS 19H) SNACK (MARDIS 21H) LA POCHE BLEUE (MERCREDIS 20H) CHILLER CHEZ BOULAY (JEUDIS 10H) SORTEZ, GOLFEZ (JEUDIS 18H) LA POCHE BLEUE BLANC ROUGE (APRÈS-MATCHES CANADIENS) PAS D’TEMPS À PERDRE (DIMANCHE 18H)

Nick Suzuki, Cole Caufield et Sean Monahan (Eric Bolte-USA TODAY Sports)

L’assurance de Monahan, les répétitions de Slafkovsky

BROSSARD – Lundi, Martin St-Louis a habillé pas moins de 15 joueurs de première ou de deuxième année. Ce soir, contre les Sénateurs, il y en aura « seulement » neuf.

C’est que ce sera notamment l’entrée en scène de réguliers comme Nick Suzuki, Cole Caufield, Sean Monahan, Kirby Dach, David Savard, Michael Matheson et Jake Allen.

Suzuki, Caufield et Monahan joueront d’ailleurs ensemble. « Quand tes joueurs clés jouent, tu t’attends, comme entraîneur, à avoir plus d’exécution, a dit St-Louis ce matin lors de son point de presse. En même temps, ils doivent reprendre leur timing. Ça nous donne aussi la chance de pratiquer notre avantage numérique. On veut que les vétérans tirent les jeunes vers le haut. »

Monahan-Suzuki-Caufield, on a vu cette combinaison ici et là l’an dernier, avant que Monahan ne tombe au combat, au début décembre.

Pourquoi le ramener aux côtés des deux joyaux offensifs de l’équipe?

« Monny fait la bonne chose au bon moment, qu’il s’agisse d’acheter du temps, d’envoyer la rondelle à un coéquipier mieux placé, de foncer au filet, de se placer devant le filet… il joue avec beaucoup d’assurance et il est responsable défensivement. Il fait ce que le jeu lui offre, c’est une belle qualité », a expliqué l’entraîneur, ajoutant qu’il veut que ses piliers « se sentent bien le plus rapidement possible. »

Un tireur avec Dach svp!

Kirby Dach, lui évoluera au centre de Juraj Slafkovsky et Rafaël Harvey-Pinard. Le collègue Eric Engels a d’ailleurs demandé à St-Louis quel genre de joueur serait le complément idéal à Dach, si jamais le 77 demeure au centre.

« Un buteur, avec Dacher, aide, car je crois qu’il est surtout un passeur, analyse le pilote. Il peut transporter la rondelle. Alors, le tireur qui va jouer avec lui va obtenir des occasions de marquer. C’est la première chose qui me vient en tête. Mais bon, sur la glace, il faut être connecté intellectuellement. »

Ce tireur pourrait-il être Slafkovsky? On verra bien. Chose certaine, des 68 joueurs présents au camp, le Slovaque est le seul à qui on a demandé de jouer lundi et ce soir.

« On veut lui donner des répétitions et des opportunités, pour qu’il reprenne son timing, explique St-Louis. On veut qu’il continue son développement. […] C’est trop de bonne heure pour évaluer sa progression. Il a juste joué un match, après une absence de neuf mois. Mais il est très engagé et il travaille. »

Mesar au centre

Sur la troisième ligne, le grand chum de Slafkovsky, Filip Mesar, jouera au centre de Lias Andersson et d’Emil Heineman.

St-Louis ne sait pas trop encore si Mesar est un futur centre ou un futur ailier. Et il ne s’en fait pas avec ça.

« Pour un joueur comme lui, il doit être capable de jouer au centre et à l’aile. Il n’a pas un gros gabarit. Le jour qu’il sera prêt, si les chaises au centre sont toutes prises, il doit être capable de jouer à l’aile. Peut-être que si t’es capable de jouer à l’aile, tu joues sur une troisième ligne, au lieu d’une quatrième au centre. Il doit être versatile », conclut St-Louis, qui a réuni sur le quatrième trio Gabriel Bourque, Brandon Gignac et Jared Davidson, trois joueurs qui devraient commencer la saison à Laval.

En défense, on devrait avoir droit aux duos Matheson-Savard, Trudeau-Kovacevic et Norlinder-Keeper. Cayden Primeau et Jake Allen se partageront le boulot devant le filet.

Sénateurs-Canadien ce soir, 19h.

PARTAGER :

Facebook
Twitter

À LIRE AUSSI

AUTRES ARTICLES

Martin Brodeur à La Poche Bleue!

Le légendaire Martin Brodeur était l’invité principal de Maxim et Guillaume hier, à La Poche Bleue. Une deuxième présence pour lui au podcast. « On pourrait