Feb 11, 2024; Montreal, Quebec, CAN; Montreal Canadiens forward Joel Armia (40) celebrates with teammates after scoring a goal against the St.Louis Blues during the third period at the Bell Centre. Mandatory Credit: Eric Bolte-USA TODAY Sports

L’avantage numérique du CH a atteint un autre niveau

PARTAGER

Même si les Canadiens de Montréal ont subi deux revers le weekend dernier, l’avantage numérique de ceux-ci s’est toutefois imposé parmi les meilleurs de cette fin de semaine au niveau des chances de marquer (7e) et au chapitre des chances de marquer à haut risque (8e).

Par contre, dans la colonne des résultats, le Tricolore a affiché un 0-en-4 le samedi, contre les Stars de Dallas, et un 0-en-3, face aux Blues de Saint-Louis le lendemain. On parle donc d’un pourcentage de réussite de 0%, soit 0-en-7…

Avec le test de l’œil et en jetant un regard sur les chances de marquer, comme mentionné au préalable, on peut constater un nouveau dynamisme. Cette énergie renouvelée provient certes de l’étoffe de Juraj Slafkovsky et du retour en force d’Alex Newhook. Les deux joueurs jouent un rôle principal sur la première unité d’attaque massive montréalaise.

Comme Martin St-Louis l’a précisé, Slaf a bâti sa confiance pour lancer au filet durant la saison et grâce à ça, l’unité spéciale est beaucoup plus efficace. L’attaque massive est maintenant dangereuse des deux côtés (Cole Caufield et Slafkovsky), le rendant également moins prévisible. Une fois cette constance installée, les résultats suivront.

Alex Burrows effectue un boulot colossal avec l’avantage numérique et avec l’éclosion de Slaf, le système parapluie est désormais un incontournable qui fonctionnera chez le bleu-blanc-rouge. N’oublions pas que la progression des jeunes, Slafkovsky n’a que 19 ans, rappelons-le, y est également pour quelque chose.

Avec une performance atroce dimanche dernier, contre les Blues, attendons-nous à un retour en force du CH ce soir (mardi). Cette formation (et ce coach) a l’habitude de répondre avec beaucoup de panache à la suite d’un moment où elle se retrouve au tapis.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES