Le Canadien se jette sur le fils de Saku Koivu

PARTAGER

Aatos Koivu est désormais un membre des Canadiens de Montréal, alors que l’organisation s’est servie de son 70e choix afin de se jeter sur le fiston de Saku. Notons qu’Aatos est déjà très célèbre du côté de la Finlande. À l’instar de son père, il est un phénomène dans son pays.

Est-ce un choix sentimental pour le bleu-blanc-rouge? Probablement un tantinet, puisque Koivu ne devait pas sortir aussitôt selon la plupart des listes, mais il n’en demeure pas moins qu’il a connu une soudaine éclosion cette année du côté de la Finlande.

Cela dit, cette sélection crée une autre belle histoire pour cet encan amateur 2024 chez le Tricolore, c’est une facette non négligeable pour les amateurs de cette mythique concession.

L’an dernier, avec le TPS U18, il a enregistré un total de 22 points, alors qu’au sein du TPS U20, il s’est permis de ramasser 31 points, dont 16 buts, en 28 joutes. Notons que Koivu a également joué quatre parties avec le TPS de la Liiga, la ligue professionnelle en Finlande.

Pour être franc, Aatos possède le caractère et l’attitude du paternel, donc je ne serais pas surpris qu’il réussisse à se tailler un poste avec le CH d’ici quelques années. Son «QI hockey» est excellent, il compétitionne et il dégaine avec beaucoup de lourdeur, probablement en raison de ses 6 pieds 1.

« Le fils de Saku Koivu présente quelques habiletés intéressantes quand même. C’est un joueur de centre assez frêle qui se repose sur ses mains et sa mobilité. Son coup de patin est fluide et il explose bien sans la rondelle. Cependant, il ne faut pas s’attendre à ce qu’il sorte ses feintes à pleine vitesse. Il protège bien la rondelle avec son corps, mais malheureusement, son gabarit frêle fait en sorte qu’il est facile à déstabiliser. » – Mathieu Paradis, Guide des espoirs TSLH

Voici quelques séquences du jeune Koivu en action:

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES