Kirby Dach (crédit photo : nhl.com)

Le Canadien tient tête à la meilleure équipe de la LNH

MONTRÉAL – Le Canadien de Montréal a donné des sueurs froides aux Bruins de Boston dans une match très serré, au Centre Bell. Les Bruins ont eu besoin d’un but du Québécois Patrice Bergeron avec moins de trois minutes à jouer pour dénouer l’impasse et se sauver avec la victoire au compte de 4-2.

Après une première période sans but, notamment grâce au brio de Samuel Montembeault qui a fermé la porte à 11 reprises, le Tricolore a ouvert la marque à mi-chemin en deuxième période par l’entremise de Kirby Dach, en avantage numérique. Mike Hoffman et Evgenii Dadonov ont récolté les mentions d’aide. Quelques minutes plus tard, Taylor Hall a profité d’un avantage numérique pour créer l’égalité.

Le match s’est joué en troisième période. David Krejci a donné les devants 2-1 aux Bruins avant de voir Dach créer l’égalité avec son deuxième du match, son dixième de la saison. À la fin de la période, Bergeron a inscrit le troisième but de Boston. Ce but s’est avéré le but gagnant. David Pastrnak a complété la marque dans un filet désert. Outre son but, ce dernier a également participé aux trois premiers buts des Ours.

Un record personnel pour Dach

Le numéro 77 du Canadien a disputé un autre fort match. Depuis l’absence de plusieurs attaquants, dont Cole Caufield, le grand joueur de centre a mis les bouchées doubles. Dach a été le joueur le plus utilisé du match en passant 23:59 sur la patinoire.

« Il joue avec beaucoup de constance ces temps-ci. Je pense qu’on voit un joueur qui est en train de vraiment montrer son potentiel. Il faut avoir de la constance pour convaincre le monde de notre potentiel », a louangé Martin St-Louis lors de son point de presse d’après-match.

En inscrivant ses neuvième et 10e but de la saison, l’attaquant de 22 ans a réalisé un sommet personnel. Son précédent sommet de neuf buts, datant de la saison dernière, a été effectué en 70 matchs. À sa première saison avec le Canadien, Dach a atteint le plateau des 10 buts à son 48e match de la saison.

Évoluant au centre depuis quelques matchs en raison de l’hécatombe de blessés, Dach a été bon au cercle des mises au jeu en remportant huit de ses 13 mises au jeu.

Deux en deux pour le trio Pezzetta-Belzile-Harvey-Pinard

Le trio composé de Michael Pezzetta, Alex Belzile et Rafaël Harvey-Pinard a une fois de plus connu un bon match. Belzile s’est d’ailleurs fait complice sur le deuxième but de Dach, une deuxième mention d’aide en autant de matchs depuis son rappel le 21 janvier dernier.

Le Québécois est le seul joueur du Canadien à avoir terminé le match avec un différentiel positif (+1), en plus d’avoir frappé un poteau. Âgé de 31 ans, l’attaquant croit que son bagage d’expériences, notamment ses 11 matchs dans l’uniforme du Canadien la saison dernière, lui a rapporté gros pour ses deux premiers matchs cette saison.

« C’est certain que ça m’aide. Quand je suis arrivé cette année, je me suis dis dans ma tête que je devais jouer ma game et que c’était une game comme une autre. Dans le passé, je me disais souvent que je ne devais pas faire d’erreurs. Mais je crois que ce n’est pas la bonne façon de penser. On doit avoir confiance en nos actions, tout au long du match. La game ne change pas que ce soit à Laval ou dans la Ligue nationale, alors j’applique ça. Et quand on joue avec confiance, généralement on dispute des bons matchs », a mentionné Belzile.

D’autres bonnes performances

Le défenseur Justin Barron a récolté une mention d’aide sur le deuxième but de Dach. Âgé de 21 ans, Barron a maintenant récolté quatre passes à ses quatre derniers matchs. Il a également bloqué trois tirs en 15:47.

Le gardien de but du Canadien a encore une fois été très solide, lui qui obtenait un huitième départ de suite. Le Québécois de 26 ans a réalisé 25 arrêts, dont de nombreux spectaculaires. Sans son excellent travail, le match aurait facilement pu tourner à l’avantage des Bruins dès la première période.

« Je suis confiant. Je n’ai pas peur de défier les tirs. […] Je pense que j’ai fait un bon travail. C’est plate que ça se termine de cette façon-là. C’est frustrant parce qu’on a travaillé tellement fort. On aurait certainement mérité au moins un point », a mentionné Montembeault après la rencontre.

Nick Suzuki a excellé sur les mises au jeu. Après une période, il avait gagné huit de ses neuf mises au jeu, les huit contre l’attaquant québécois Patrice Bergeron. Il a finalement terminé sa soirée de travail avec un rendement de 57 % (13 en 23), dont 12 en 19 face à Bergeron, l’un des meilleurs joueurs de la LNH à ce chapitre.

Le Canadien disputera son prochaine match jeudi. Pour l’occasion, les Red Wings de Detroit seront en visite au Centre Bell.

PARTAGER :

Facebook
Twitter

AUTRES ARTICLES

Tout savoir sur Arber Xhekaj

Le défenseur du Canadien de Montréal, Arber Xhekaj, est en train de s’établir, si ce n’est pas déjà fait, comme l’un des favoris des partisans