Credit: Eric Bolte-USA TODAY Sports

Le CH doit accélérer sa reconstruction?

PARTAGER

Lors du calendrier 2023-24, les soldats de Martin St-Louis se sont classés au 15e rang de la Conférence de l’Est avec un total de 76 points, soit dix de plus que les Blue Jackets de Columbus.

À la suite de ses 82 parties, Nick Suzuki s’est permis un total de 77 points, dont 33 buts, tout en évoluant avec l’étoffe d’un futur gagnant du trophée Selke.

Cole Caufield, qui a composé avec quelques disettes pendant sa troisième saison complète au sein de la LNH, a tout de même récolté un total de 65 points, incluant 28 filets.

Le troisième mousquetaire de l’attaque du bleu-blanc-rouge, Juraj Slafkovsky, a carrément explosé lors de la seconde moitié de saison pour conclure celle-ci avec 20 buts et 50 points.

Ce trio est prêt à traverser une autre étape afin d’amener ce club vers la terre promise, soit de se battre pour une place en séries. Surtout que Kirby Dach, le D’Artagnan de cette unité, renouera avec l’action à la suite d’une grave blessure au genou droit. On est en droit de s’attendre à beaucoup de sa part, lui qui était le meilleur des siens avant de quitter pour la saison tout entière.

La brigade défensive, si Hughes conserve les services de son «core», a pris beaucoup en maturité grâce à des leaders comme Mike Matheson et David Savard. Avec les ajouts futurs de David Reinbacher, Lane Hutson et Logan Mailloux, certains pions pourraient quitter via une mégatransaction.

Ce futur surplus de brigadiers pourra d’ailleurs permettre à Kent Hughes de greffer un attaquant top-6 à son jeune groupe d’attaquants, tout en utilisant le 26e choix qui se retrouve dans sa pochette arrière.

C’est de cette façon que Kent Hughes pourra accentuer sa reconstruction. On en parle. On spécule. On le souhaite. Et selon ce qui circule dans les coulisses, Hughes serait un GM très occupé lors de cette saison morte. Le grand manitou est certes conscient des petits manques de son équipe, et avec deux ou trois mouvements, la reconstruction atteindrait presque la ligne d’arrivée dès cette année.

Oui, on continue de bien exécuter les choses, dont des repêchages étoffés, mais rien n’empêche de réaliser une mégatransaction, de signer un agent libre de renom, tout en ajoutant un joueur comme Tij Iginla ou Cayden Lindstrom lors du prochain encan amateur.

Si ces trois choses se réalisent, le Tricolore pourrait se rapprocher à nouveau du qualificatif de «glorieux» puisque l’image du club changerait drastiquement. Sans compter que Samuel Montembeault a indiqué qu’il débarquera au camp d’entraînement plus en forme que jamais, une facette non négligeable.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES