Crédit: Steve Dunsmoor

Le CH fait aussi de l’œil à Tij Iginla

PARTAGER

Outre Ivan Demidov, les recruteurs des Canadiens de Montréal aiment copieusement Tij Iginla, qu’ils ont rencontré à maintes reprises lors de la dernière saison. Le jeune homme croit que les rencontres se sont bien déroulées, ce qui n’est pas étonnant.

Évidemment, ce n’est pas Kent Hughes qui a divulgué cette information, mais bien Iggy lui-même, qui se retrouvait devant la meute de journalistes présente à Vegas.

Iginla est taillé pour évoluer dans un marché aussi frénétique que Montréal en raison de son ADN. Lorsque tu portes un nom aussi mythique et débordant de caractère, tu es automatiquement de la trempe de celui-ci.

J’ai zieuté et décortiqué à plusieurs occasions celui qui arbore le numéro 11 avec les Rockets de Kelowna, donc je peux certifier qu’il demeure tout un compétiteur. Oui, à l’image du paternel.

D’ailleurs, lors du scrum face aux médias, Iginla a indiqué de façon franche qu’il adorerait évoluer sous cette pression montréalaise, qui vient avec une base de fanatiques très passionnés.

Les espoirs, les organisations et les médias sont tous sous la Sphère de Vegas à remplir leurs différents devoirs. Pour les jeunes, ils doivent jongler entre les journalistes et les organisations, ce qui devient un brin essoufflant à la fin de la journée.

Je vous laisse avec cette courte vidéo publiée par Anthony Martineau. À travers celle-ci, Iginla se confie sur ce qui le motive comme joueur de hockey. Sa réponse n’est d’ailleurs pas surprenante lorsque l’on connait l’étoffe du jeune homme.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES