Credit : BVM Sports

Le fils d’Iginla a aussi soupé avec le CH

PARTAGER

Avec le repêchage qui approche à grands pas, de nombreux clubs se hâtent de finaliser leurs évaluations des espoirs sur lesquels elles ont un œil. La direction du CH a déjà entamé des discussions lors d’un souper avec Cayden Lindstrom, et c’est désormais au tour de Tij Iginla d’avoir cette opportunité.

Actuellement à Buffalo, Anthony Martineau a récemment révélé que le fils de Jarome Iginla avait eu l’honneur de partager un repas avec l’équipe de Kent Hughes. J’utilise le terme « honneur », car l’année dernière, vous vous souvenez peut-être, le club montréalais n’avait pas jugé nécessaire d’organiser ce type d’événement pour rencontrer les espoirs.

Il est évident qu’à l’heure actuelle, personne ne peut prédire qui sera choisi par les Canadiens de Montréal au cinquième rang, et ces soupers ne contribuent guère à clarifier les choses.

Le jeune canadien pourrait se révéler être une option intéressante si des joueurs tels que Demidov ou Lindstrom ne sont plus disponibles. Bien qu’il ne soit pas aussi imposant que Lindstrom, il ne se laisse pas intimider et possède la polyvalence pour évoluer à toutes les positions en attaque. Toutefois, il semble plus à l’aise au centre.

Il est clair qu’éventuellement, il se grefferait très bien au top 6 des Canadiens. Cette saison, l’espoir âgé de 17 ans a fait un bond impressionnant par rapport à l’année précédente (2022-2023), lorsqu’il avait 16 ans. Passant de 18 points en 48 matchs à une performance éblouissante de 84 points, dont 47 buts, en 64 rencontres dans la WHL.

La passion qu’il partage avec son père est également un aspect très intéressant pour les recruteurs. Dans une entrevue accordée à Anthony Martineau, il a admis que son paternel et lui mangeaient du hockey et que ça le motivait grandement.

«Mon père est carrément mon conseiller spécial! Nous avons vraiment une belle relation. Il m’envoie des clips YouTube qu’il trouve intéressants. Nous sommes tous les deux hyper passionnés.» – Tij Iginla

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES