© Stephen R. Sylvanie-USA TODAY Sports

Le HC Utah était anxieux lorsque Céline Dion a choisi pour le CH

PARTAGER

Lors du dernier encan amateur, les Canadiens de Montréal se sont tournés vers Ivan Demidov au 5e rang, un choix limpide pour ceux-ci. Demidov figurait au sommet de la liste des Glorieux, eux qui épiaient le jeune prodige depuis plus d’un an.

D’ailleurs, lorsque Céline Dion s’est amenée sur la tribune édifiée à l’intérieur de la Sphère de Vegas, celle-ci était prête à bien prononcer le nom d’Ivan Demidov. Néanmoins, elle a mis du temps avant de prononcer le nom du joueur russe, ce qui a plongé la direction de l’Utah dans une forme d’anxiété passagère.

Le HC Utah craignait que le bleu-blanc-rouge sélectionne Tij Iginla, qui se retrouvait à la tête du tableau de chasse de cette nouvelle concession. Pourtant, si l’on se fie au talent brut, Demidov était un no brainer, encore plus en raison de sa glissade jusqu’au 5e échelon.

«Le directeur général de l’Utah, Bill Armstrong, a déclaré sur TSN OverDrive qu’ils étaient anxieux lorsque Céline Dion a choisi pour les Canadiens parce qu’il lui a fallu beaucoup de temps pour annoncer le choix, mais lorsqu’elle l’a finalement fait, ils ont explosé de joie en sachant qu’ils allaient obtenir Tij Iginla.»

Pour être franc, je peine à croire que l’Utah croyait réellement que Kent Hughes et son clan jetteraient leur dévolu sur Tij Iginla. Iggy possède certes des aptitudes très séduisantes, mais, logiquement, Demidov détient des atouts encore plus étincelants. Bref.

Tout compte fait, si l’organisation des Canadiens de Montréal désiraient greffer une dose de talent brut à son organigramme, on peut dire que chez le HC Utah, c’est une dose de caractère qu’on souhaitait infuser avec Iginla et Cole Beaudoin. 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES