Photo: Eric Bolte-USA TODAY Sports

Le match est « sur la ligne » en troisième

PARTAGER

Ceux qui ne suivent pas le hockey ne diraient jamais que les Bruins ont cinq victoires et neuf points de plus que le Canadien depuis le début de la saison en regardant le match ce soir.

Le Canadien est dans le coup, avec un retard de 1-0 après 40 minutes de jeu. En fait, outre le but qu’il a accordé dès la 36e seconde du match, le CH est la meilleure des deux équipes.

Les Bruins peuvent dire un gros merci à Jeremy Swayman pour leur avance d’un but. Swayman a repoussé les 17 tirs du Canadien jusqu’ici, dont 11 en deuxième période.

Swayman a notamment frustré Cole Caufield d’un bel arrêt du bloqueur alors que le Canadien évoluait en avantage numérique, en fin de deuxième.

D’ailleurs, les Bruins ont écopé de trois pénalités consécutives à 14:45, 16:20 et 18:33, mais le Canadien a été incapable d’en profiter, même s’il a pu profiter d’un cinq contre trois pendant 25 secondes.

On a droit à une belle ambiance au Centre Bell et ça semble inspirer les joueurs montréalais, qui mènent 23-11 dans les mises en échec. Et non, ce n’est pas parce que le Canadien fait seulement pourchasser la rondelle. Arber Xhekaj en a déjà cinq, contrairement à quatre pour Michael Pezzetta et, surprise, Juraj Slafkovsky.

David Pastrnak, pour les Bruins, et Sean Monahan, pour le Canadien, sont les plus menaçants avec quatre tirs chacun. Brad Marchand en a trois.

Le Canadien amorcera la troisième période avec une supériorité numérique de 23 secondes. Saura-t-il créer l’égalité?

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES