© Timothy T. Ludwig-USA TODAY Sports

Le plan des Capitals pour Hendrix Lapierre

PARTAGER

Pour une deuxième année consécutive, les Bears de Hershey ont remporté la Coupe Calder, remise aux champions des séries de la Ligue américaine de hockey. C’était aussi la deuxième saison dans la LAH pour le Québécois Hendrix Lapierre, et on peut dire qu’elle a été assez réussie. Il a passé une bonne partie de 2023-2024 avec les Capitals, mais a disputé 21 rencontres avec les Bears, amassant 17 points. Ce n’est pas une mauvaise récolte pour un joueur qui en est seulement à sa deuxième année professionnelle, mais son véritable exploit a eu lieu en éliminatoires. Il a été un acteur important du parcours de son équipe pour soulever la coupe le 25 juin. L’ancien des Saguenéens et du Titan s’est vu décerner le Trophée Jack-A.-Butterfield, remis au joueur le plus utile des séries de la LAH. Il a conclu la valse printanière avec une récolte de 22 points en 20 duels.

Tout semble indiquer que le centre de 22 ans ait disputé ses dernières parties avec la formation basée en Pennsylvanie. C’est du moins ce qui ressort des déclarations de Brian MacLellan à son sujet. Après avoir procédé à plusieurs acquisitions récemment (Pierre-Luc Dubois, Jakob Chychrun, Logan Thompson, etc.), le directeur général souhaite finaliser son effectif revampé en faisant graduer pour de bon le meilleur hockeyeur de son club-école.

« J’anticipe que Lappy sera de l’alignement, mais il doit tout de même connaître un bon camp. » – Brian MacLellan

Bien que plusieurs ajouts aient été faits à la formation, les performances de Lapierre à Washington et ses excellentes séries éliminatoires ont quelque peu forcé la main de l’état-major pour la prochaine saison. Il sera vraisemblablement le seul à effectuer le saut dans la grande ligue en provenance de Hershey, car les places restantes se font rares.

Les Caps ont pourvu 22 postes sur les 23 disponibles, incluant celui de Lapierre.

Le choix de première ronde des Capitals en 2020 a accumulé 23 points, dont neuf buts, en 57 rencontres depuis son entrée dans le circuit Bettman.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES