Matthew Tkachuk et Sergei Bobrovsky (crédit photo : nhl.com)

Les Panthers pourront-ils répéter leur exploit?

PARTAGER

Les Panthers de la Floride ont surpris la planète hockey en se rendant en finale de la Coupe Stanley. Après avoir battu trois des quatre meilleures équipes de la LNH lors des trois premières rondes (Boston – 1er, Toronto – 4e et Caroline – 2e), ils ont dû s’avouer vaincu contre les Golden Knights de Vegas en grande finale.

Malgré tout, les Panthers pourront rêver à nouveau à la coupe Stanley en 2023-2024, puisque la majorité de leurs éléments clés seront de retour l’an prochain.

En attaque, tous les joueurs sont encore sous contrat avec l’équipe sauf Givani Smith, Colin White et Eric Staal.

Dans le cas des deux premiers, ils deviendront joueurs autonomes avec restriction, en plus d’avoir le droit à l’arbitrage, tandis que Staal sera libre comme l’air, le 1er juillet. Toutefois, Givani a disputé un seul match en séries. Sa perte ne serait pas très grave. Les deux autres sont plus des joueurs de soutien. Ils peuvent être remplacés.

Assurer la défensive

À la ligne bleue, quatre de leurs six premiers défenseurs seront de retour : Aaron Ekblad, Brandon Montour, Gustav Forsling et Josh Mahura. Radko Gudas et Marc Staal deviendront joueurs autonomes sans compensation cet été, tout comme Casey Fitzgerald, qui n’a joué que deux parties en séries.

Gudas écoule un contrat de trois saisons d’une valeur annuelle de 2,5 millions $. Staal et Fitzgerald auront empoché un total de 750 000 $ chacun cette saison.

Devant le filet, Sergei Bobrovsky est sous contrat pour l’an prochain, tout comme le jeune gardien Spencer Knight. Cependant, ce dernier n’a pas terminé la saison avec la Floride, puisqu’il a intégré le programme d’aide aux joueurs de la LNH en février dernier.

Pour sa part, son remplaçant, Alex Lyon, deviendra agent libre le 1er juillet. Les Panthers auront une grosse décision à prendre dans son cas. D’ailleurs, voudra-t-il rester considérant que Bobrovsky et Knight ont tous les deux un contrat en poche jusqu’à la fin de la saison 2025-26?

Lyon a été un grand artisan de la qualification des Panthers en séries. Lors des huit derniers matchs de la saison régulière, il a conservé une fiche de 6-1-1 et une taux d’efficacité de ,943.

L’équipe floridienne aura un peu plus de 10 millions $ sur sa masse salariale pour signer ses joueurs autonomes ou pour faire des trouvailles sur le marché des agents libres à compter du 1er juillet.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES