Credit: Brace Hemmelgarn-USA TODAY Sports

Macklin Celebrini: plus grand que nature

PARTAGER

Macklin Celebrini connaît déjà sa prochaine destination puisque c’est unanime sur la sphère hockey: il piétinera la tribune le tout premier afin d’enfiler un maillot des Sharks de San Jose. Cette séance se déroulera le 28 juin prochain en direct de la Sphère de Vegas.

Par contre, en date d’aujourd’hui, les jeunots se retrouvent au Combine, qui a lieu à Buffalo, afin de réaliser des «épreuves» et de dialoguer avec plusieurs concessions de la LNH. Cette brigade de jeunes doit également s’entretenir avec la meute de journalistes qui sont sur place, dont Anthony Martineau.

Le journaliste de TVA Sports, qui vient d’obtenir sa permanence, s’est d’ailleurs installé devant Celebrini dans le but de dialoguer avec celui-ci en tentant de soutirer des renseignements privilégiés. En conversant avec un individu de cette trempe, doté d’une grande maturité, la chance d’obtenir de petites exclusivités demeure élevée.

Lors de cet entretien, Celebrini a souligné ne pas avoir pris sa décision quant à son futur à court terme. Va-t-il poursuivre son mandat au sein de la NCAA (Boston University), ou décidera-t-il de rejoindre Will Smith et les Sharks de San Jose dès le calendrier 2024-25?

Le jeune homme de 17 ans est pleinement conscient des lacunes qu’il se doit de peaufiner, soit la force et la vitesse. Effectivement, du muscle doit s’ajouter à sa charpente de six pieds, ce qui devrait augmenter également son explosion (en travaillant le bas du corps).

Son patin n’est pas une GRANDE faiblesse, mais selon la plupart des observateurs, la vitesse de Celebrini demeure l’une de ses «petites» déficiences dans son arsenal très étoffé. Néanmoins, son jeu de pieds est sensationnel en zones restreintes, probablement dû à son talent au soccer.

Il était tellement doué au soccer, qu’il a dû faire un choix déchirant entre les deux sports à un certain moment donné. Au final, les partisans de hockey sont certes choyés de sa décision!

Tout compte fait, les Sharks pourront apprécier la présence d’un individu très mature, qui est reconnu comme un très grand compétiteur sur la surface glacée.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES