Crédit photo : Matt Kartozian-USA TODAY Sports

Martin St-Louis : le CH doit éviter les erreurs du passé

PARTAGER

Martin St-Louis est derrière le banc des Canadiens de Montréal depuis maintenant deux ans et en général, c’est absolument juste d’indiquer qu’il effectue un boulot colossal.

Oui, l’ancien numéro 26 légendaire commet des erreurs d’apprentissage, mais il apprend vite de celles-ci et il s’ajuste en conséquence. Chaque fois qu’il est critiqué, il trouve une façon de rebondir et faire taire les critiques à son égard.

À la suite de deux joutes catastrophiques lors du weekend du Super Bowl, il devrait trouver une façon de motiver ses soldats afin que ceux-ci rebondissent de façon exemplaire. St-Louis possède ce don là de revigorer ses troupes lorsque personne ne s’attend à un rebondissement.

À partir de là, comme l’a indiqué avec justesse Martin McGuire via son balado «Bon Match», l’organisation des Canadiens de Montréal ne doit pas répéter ses erreurs du passé en remerciant un entraîneur trop hâtivement qui ira avoir du succès ailleurs.

«Les Canadiens se sont départis trop souvent d’entraîneurs qui ont eu du succès ailleurs!» – McGuire

Au lieu de ça, Kent Hughes, un gars qui endosse pleinement les faits et gestes de son coach, devrait présenter une prolongation de contrat à St-Louis dès que possible. Il est l’enseignant parfait pour amener cette jeunesse à un autre niveau et ensuite, amener le collectif à une autre étape.

Demandez à Juraj Slafkovsky, Kirby Dach, Alex Newhook, Cole Caufield et Nick Suzuki s’ils accepteraient de se passer de Martin St-Louis. Je peux vous garantir que la réponse serait un NON catégorique.

St-Louis demeure le réel deal, rien de moins!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES