© Christopher Hanewinckel-USA TODAY Sports

Matvei Michkov a désormais un grand frère chez les Flyers

PARTAGER

L’anglais de Matvei Michkov est loin d’être aussi développé que celui de son compatriote russe, Ivan Demidov. L’espoir de premier plan des Flyers devra donc obtenir un coup de pouce d’un membre de sa nouvelle équipe afin de progresser rapidement.    

Ce n’est certes pas évident pour un jeune homme de 19 ans de traverser l’océan et tremper dans une autre culture. La langue est un obstacle de taille, surtout que tout se passe en anglais au sein de la LNH. Chez les Flyers, Egor Zamula pourrait certes guider Michkov, mais possède-t-il l’étoffe pour le faire?

Celui qui a contacté le jeune prodige en tout premier demeure le vétéran et leader, Erik Johnson, qui s’est servi d’une application de traduction afin d’échanger avec celui-ci sur Instagram.

«Erik Johnson confirme qu’il a communiqué avec Matvei Michkov sur Instagram à l’aide d’une application de traduction pour répondre à ses questions sur son arrivée aux États-Unis et au sein de la LNH. Définition d’un leader!»

Avec ses premiers pas d’un vétéran de la trempe de Johnson, qui amorcera sa 17e campagne au sein du circuit Bettman, Michkov doit certes se sentir un brin moins anxieux qu’au préalable.

Les coéquipiers de Michkov sont d’ailleurs très heureux et enthousiasmés qu’un tel talent débarque avec l’équipe, lui qui pourrait assurément décrocher le trophée Calder, remis à la recrue de l’année.

Une chose demeure certaine, les coéquipiers de Michkov ne le laisseront pas dans le néant comme ça puisque tout le monde est emballé de son arrivée. Chacun y donnera donc du sien… j’imagine que ce sera de même pour John Tortorella?

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES