(crédit photo : nhl.com)

Mi-saison dans la LNH : Top 10 des plus grandes surprises

Plusieurs équipes de la Ligue nationale de hockey (LNH) ont déjà atteint la mi-saison, soit 41 matchs. Certaines équipes surprennent depuis le début de la saison, tout comme certains joueurs. Voici un Top 10 des plus grandes surprises à la mi-saison dans le circuit Bettman.

Les rendements des Bruins de Boston, des Devils du New Jersey et du Kraken de Seattle représentent de belles surprises pour les partisans de chacun de ses trois clubs.

Chez les joueurs, l’attaquant Pierre-Luc Dubois et le défenseur Josh Morrissey des Jets de Winnipeg peuvent aisément se trouver une place dans ce palmarès.

Voici le Top 10 des plus grandes surprises à la mi-saison dans la LNH.

10 – Jets de Winnipeg

Des paris risqués ont porté fruit à Winnipeg. À sa première saison à la barre des Jets, Rick Bowness a surpris tout le monde au camp d’entraînement en retirant le titre de capitaine à Blake Wheeler. Cette décision n’a pas semblé déstabilisé le principal intéressé, ni son équipe. L’attaquant a récolté 26 points en 31 parties jusqu’à présent. Les Jets (26-13-1) sont au huitième rang de la LNH après avoir terminé 19e la saison dernière.

9 – Rasmus Dahlin, Sabres

Le défenseur de 22 ans connait une première moitié de saison éclatante. Deuxième meilleur pointeur des Sabres et troisième meilleur pointeur parmi les défenseurs de la LNH (12 buts et 44 points en 37 parties), le Suédois fait sa place dans la liste des défenseurs élites de la LNH. Il joue en moyenne 26:23 par match, le deuxième plus haut total dans la LNH après Cale Makar. Ce qui est le plus surprenant dans son cas, c’est son différentiel de +16, le meilleur des Sabres qui se retrouvent au 21e du classement général de la LNH.

8 – Pierre-Luc Dubois, Jets

L’attaquant des Jets est en voie de connaître sa meilleure saison en carrière. Il a amassé 47 points, dont 19 buts, jusqu’ici en 40 rencontres. Le Québécois occupe le 16e rang des pointeurs de la LNH. Il n’a jamais amassé plus d’un point par match en une saison. Il a réalisé deux saisons de 60 points, une la saison dernière et une saison de 61 points en 2018-2019 avec Columbus.

7 – Kraken de Seattle

Après une première saison difficile dans la LNH (30e au classement général), le Kraken (23-12-4) connait tout un début à sa deuxième. La recrue de 20 ans, Matthew Beniers, mène l’équipe offensivement avec quelques vétérans. Il représente l’avenir de cette équipe avec notamment Shane Wright.

6 – Josh Morrissey, Jets

En 40 parties, le défenseur a obtenu 46 points, dont sept buts, en plus d’afficher un différentiel de +11. Il n’a eu besoin que de 32 parties pour dépasser son sommet personnel de 37 points en une saison, réalisé en 79 matchs l’an dernier. Âgé de 27 ans, le défenseur a toujours récolté beaucoup de points au biveau junior, mais il a eu besoin plus de temps pour répéter l’exploit dans la LNH.

5 – Linus Ullmark, Bruins

Les statistiques du gardien de Boston sont époustouflantes. Oui, il garde les buts de la meilleure équipe de la LNH, mais il n’en demeure pas moins qu’il a une seule défaite en temps réglementaire – deux défaites au total – en 26 parties. Il conserve une moyenne de buts alloués de 1,87 et un taux d’efficacité de ,938. Il a remporté deux victoires par blanchissage. Le gardien de 29 ans n’avait jamais obtenu plus de 17 victoires avant de se joindre aux Bruins la saison dernière (26 victoires).

4 – Devils du New Jersey

Septième au classement général, les Devils (25-12-3) ont déjoué la grande majorité des observateurs après une demi-saison. Après avoir terminé 28e la saison dernière, une qualification en séries éliminatoires serait énorme pour le New Jersey. Menés par Jack Hughes, les Devils ont connu une petite période plus creuse en décembre. À voir s’ils sauront se ressaisir et maintenir le rythme jusqu’en séries.

3 – Erik Karlsson, Sharks

Avec 54 points (13 buts, 41 passes) en 41 matchs, le défenseur occupe le septième rang du classement des pointeurs de la LNH. Le départ de Brent Burns vers la Caroline a semblé faire un grand bien au Suédois qui a des responsabilités offensives plus importantes. Le défenseur offensif n’a pas atteint le plateau des 50 points depuis la saison 2017-2018, sa dernière à Ottawa. De plus, le défenseur de 32 ans pourrait récolter plus d’un point par match en un saison pour la première fois de sa carrière. En 2015-2016, il a amassé 82 points en autant de matchs, son sommet en carrière.

2 – Logan Thompson, Golden Knights

Qui aurait pu penser que Vegas occuperait le quatrième rang à la mi-saison avec Thompson comme gardien de but numéro un de l’équipe? Pas grand monde. Âgé de 25 ans, le Canadien a 18 victoires en 29 parties. Il affiche une moyenne de buts alloués de 2,66 et un taux d’efficacité de ,914. Il a également réalisé deux jeux blancs. Il donne une chance à son équipe de gagner à chaque soir. En carrière dans la LNH, il n’a disputé que 49 parties.

1 – Bruins de Boston

Premier du palmarès, les Bruins (32-4-4) se retrouvent également au premier rang du classement général de la LNH. Ils n’ont perdu que quatre parties en temps réglementaire en 40 parties (la Caroline, deuxième, en a huit). C’est phénoménal pour une équipe vieillissante comme Boston!

Plusieurs autres joueurs et d’autres équipes pourraient faire partie de ce palmarès.

Et vous, quel joueur vous surprend le plus à la mi-saison? Et quelle équipe se démarque le plus?

PARTAGER :

Facebook
Twitter

AUTRES ARTICLES

Dach a failli ramasser St-Louis!

Un accident fut évité de peu pendant l’entrainement du Canadien. Kirby Dach est venu bien près de rentrer dans son entraineur-chef. Dach connait la meilleure