Sean Monahan, Tanner Pearson et Josh Anderson (Eric Bolte-USA TODAY Sports)

Monahan et Pearson font rêver Hughes

PARTAGER

Sean Monahan, 29 ans, et Tanner Pearson, 31 ans, procurent au Canadien depuis le début de la saison pas mal plus que juste des « cheveux gris », comme dirait Kent Hughes.

Les deux ont cinq points en autant de matchs, soit deux buts et trois passes pour Monahan et trois buts et deux passes pour Pearson. Seuls Cole Caufield et Alex Newhook ont autant de buts que Pearson.

Celui-ci présente aussi une fiche de +3 et est ex-aequo au troisième rang de l’équipe avec 12 tirs au but, et ce, même s’il est seulement 10e chez les attaquants avec un temps de jeu moyen de 12:58. Le neuvième, si on exclut Kirby Dach.

Monahan, lui, mène l’équipe avec un différentiel de +5 et une efficacité de 65,4% au cercle des mises au jeu, lui qui est le troisième attaquant le plus employé (18:23), après Nick Suzuki et Caufield.

Échangés en mars?

À moins d’un miracle, Monahan et, surtout, Pearson, ne seront pas capables de maintenir leur rythme durant 82 matchs. Mais s’ils continuent de jouer au bon hockey, ils vont offrir de belles options à Kent Hughes rendu à la date limite des transactions, en mars.

À quelques mois de la fin de leur contrat – 1,985 M$ pour Monahan et 3,25 M$ pour Pearson -, Hughes pourra alors les échanger et obtenir en retour un intéressant choix au repêchage ou un jeune joueur.

Hughes pourrait également décider de retenir leurs services jusqu’à la fin de la saison et, ensuite, leur offrir une prolongation de contrat. Ce qui serait quand même surprenant, surtout dans le cas de Pearson, aussi bon grand frère soit-il. À moins qu’il accepte une importante diminution de salaire.

Quant à Monahan, s’il décide de rester à Montréal, ce sera encore possiblement via un contrat d’un an, vu son historique de blessures. Maximum deux.

Mais bon, on n’en est pas là. Hughes espère présentement simplement que Monahan et Pearson continuent à bien jouer et à servir de leaders pour sa jeune équipe. Il verra, en mars, où ils en sont et où en est son club.

Monahan pourrait notamment être très intéressant pour un club aspirant à la coupe Stanley, au centre d’un troisième trio.

Meilleurs marqueurs du Canadien

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES