Martin St-Louis (NHL.com)

Monahan n’a jamais vu d’entraîneur comme St-Louis

PARTAGER

Sean Monahan l’a répété à maintes reprises lors de son point de presse matinal: Martin St-Louis est l’une des raisons principales pourquoi il tenait tant à revenir à Montréal.

« C’est facile jaser avec lui, note celui qui a été limité à 25 matchs cette saison. Il comprend la game et ça paraît qu’il jouait il n’y a pas si longtemps. C’est un membre du Temple de la renommée. Tu peux te fier à lui. Il t’aide à devenir meilleur et veut que tu deviennes meilleur. Sa façon de diriger ses entraînements, son énergie, son enthousiasme, sa bonne humeur, ça t’incite à vouloir connaître du succès et à travailler pour lui. Je n’ai jamais vraiment eu d’entraîneur comme lui. Il est l’une des raisons pourquoi je voulais revenir. »

Ok, mais si on pousse un peu loin: qu’est-ce qui fait sa force et comment fait-il pour être aussi proche de ses joueurs?

« Il nous laisse jouer, répond rapidement Monahan. Il est bon pour te faire sentir confortable. Tu veux toujours être le joueur parfait et faire les bons jeux, mais si tu fais une erreur, il l’accepte, mais il s’attend à ce que tu apprennes de tes erreurs. Son style de jeu est vraiment le fun. Et ça va aider l’équipe à avancer. »

Reconstruction, donc sans pression

St-Louis présente une fiche de 45-64-10 depuis qu’il a succédé à Dominique Ducharme comme entraîneur-chef du Canadien, en février 2022.

Derrière le banc d’une équipe en reconstruction, on lui a très souvent laissé le bénéfice du doute et il a pu prendre ses décisions sans grande pression, vu les attentes très basses placées envers sa jeune équipe.

St-Louis bénéficiera assurément encore d’une grande marge de manoeuvre la saison prochaine. Mais à compter de 2024-2025, plusieurs partisans et médias vont commencer à avoir des attentes. À espérer que le Canadien retourne en séries.

C’est vraiment à partir de là que nous pourrons juger la qualité du travail de St-Louis et de ses adjoints.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES