Samuel Montembeault (David Kirouac-USA TODAY Sports)

Montembeault avec Équipe Canada?

PARTAGER

Samuel Montembeault sera le gardien partant du Canadien, ce soir, contre les Penguins de Pittsburgh, qui devraient lui opposer leur second, Alex Nedeljkovic.

Tristan Jarry, leur numéro un, était d’office hier contre les Coyotes de l’Arizona. Il a arrêté 19 des 21 rondelles dirigées vers lui pour récolter sa neuvième victoire de la saison (9-10-2), pour aller avec sa moyenne de 2,46 et son efficacité de ,917.

Jarry domine la LNH avec trois jeux blancs et, sans lui, la fiche des Penguins serait bien inférieure à 12-12-3. À Pittsburgh, on parle même de lui comme du MVP de l’équipe jusqu’ici.

On ne sait toujours pas si les joueurs de la LNH effectueront un retour aux Jeux olympiques de 2026, tenus à Milan et Cortina D’Ampezzo, en Italie. Ni si la ligue organisera une Coupe du monde de hockey d’ici là.

Mais peu importe la compétition internationale, Jarry ferait assurément partie des candidats aux trois postes de gardiens de but d’Équipe Canada, tout comme Montembeault.

Ce dernier présente une fiche de 6-4-1, une moyenne de 2,78 et une efficacité de ,912 jusqu’ici. Des chiffres impressionnants considérant la faiblesse défensive du Canadien et le nombre de surnombres et de tirs de l’enclave qu’il concède.

Les autres candidats

Outre Montembeault et Jarry, Adin Hill, Connor Ingram, Carter Hart et Logan Thompson mériteraient assurément considération.

Cam Talbot? Il a déjà 36 ans et le système de jeu très hermétique des Kings l’aide grandement à présenter une moyenne de 1,91 et une efficacité de ,931!

Jordan Binnington et Jake Allen? Oubliez ça! Mackenzie Blackwood? Il a bien fait par le passé avec les Devils, avant d’être ralenti par les blessures. Et il est somme toute solide derrière des Sharks de San Jose mélangés plus souvent qu’autrement en zone défensive.

Deux autres noms à garder en tête? Ceux de Devon Levi et de Stuart Skinner, qui se replacent après un mauvais début de saison.

Mes choix

Mais si la compétition internationale débutait demain, les trois postes de gardiens d’Équipe Canada se décideraient selon moi entre Jarry, Montembeault, Hill, Ingram, Hart et Thompson.

Mes choix? Hill, Ingram et… Montembeault, trois gardiens qui ont déjà prouvé leur résilience. Hill a gagné la coupe Stanley avec Vegas, Ingram est devenu l’un des bons gardiens de la LNH après avoir passé par le programme d’aide aux joueurs et Montembeault a aidé le Canada à gagner l’or au plus récent Championnat du monde.

Jarry? Il a démontré, au cours des dernières années, qu’il est capable du meilleur comme du pire. Il ne m’inspire pas confiance. Pas, du moins, dans un court tournoi de deux semaines où chaque match est important.

Les meilleurs gardiens canadiens au chapitre de l’efficacité (10 matchs minimum)

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES