Pierre Turgeon (La Presse)

On attend quoi pour admettre Pierre Turgeon au Temple?

PARTAGER

Nous connaîtrons mercredi les joueurs qui feront leur entrée au Temple de la renommée du hockey, l’automne prochain.

Henrik Lundqvist y fera-t-il son entrée dès sa première année d’admissibilité?

En attaque, Rod Brind’Amour, Jeremy Roenick, Keith Tkachuk, Patrik Elias, Henrik Zetterberg et Alexander Mogilny seront fortement considérés ou admis.

La question qui tue maintenant: est-ce finalement l’année de Pierre Turgeon?

De tous les joueurs qui ne sont toujours pas au Panthéon, Turgeon est celui avec le plus de points en carrière, soit 1327. Celui lui confère le 34e rang de l’histoire.

Turgeon est aussi 32e pour les passes (812), 40e pour les buts (515, à égalité avec Steven Stamkos) et sa moyenne de 1,03 point par match est la 31e plus élevée parmi les joueurs ayant disputé au moins 1000 rencontres.

Pourtant, tous ses chiffres ne convainquent pas les électeurs de lui faire une place au Temple, lui qui attend depuis 2010!

Pourquoi? Parce qu’il n’a jamais remporté la coupe Stanley? Parce qu’il a eu le malheur de jouer en même temps que Wayne Gretzky et Mario Lemieux, notamment, l’empêchant de remporter le trophée Art-Ross ou Hart? (Il a, comme honneur individuel, seulement un trophée Lady-Byng)

Turgeon, c’est quand même une saison de 132 points, une de 106, une de 58 buts, deux de 40, deux de 38 et quatre d’au moins 30 buts. C’est aussi six saisons de plus de 50 passes!

Invité quatre fois au Match des étoiles, Turgeon doit vraiment se demander ce que ça va prendre pour qu’on lui fasse finalement une place parmi les immortels.

Espérons que ce soit cette année pour l’un des meilleurs joueurs offensifs des années 80 et 90.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES