Crédit photo : John E. Sokolowski-USA TODAY Sports

PKP est prêt à accueillir les Coyotes de l’Arizona

PARTAGER

Les Coyotes de l’Arizona font couler beaucoup d’encre depuis déjà trop longtemps. En ce moment, l’équipe d’André Tourigny évolue dans un amphithéâtre universitaire d’environ 5000 places. L’organisation cherche toujours un emplacement pour édifier son nouveau domicile, mais tout ça tarde et la grogne face à ça commence à être de plus en plus rugissante.

Sachez une chose, si les Coyotes cherchent un endroit temporaire afin de les accueillir, dans un aréna neuf et qui peut assoir 18 000 partisans, la ville de Québec est prête. Ou plutôt, Pierre Karl Péladeau est prêt à ouvrir ses portes et supporter l’équipe le temps nécessaire.

Voici ce que PKP a livré à Renaud Lavoie concernant l’accueil d’une équipe de façon transitoire :

Le retour des Nordiques de Québec n’est peut-être pas pour demain, mais avec le Centre Vidéotron quasi-neuf et très sophistiqué, une équipe de la LNH pourrait jouer à Québec sans problème. Évoluer de façon intérimaire le temps qu’une histoire d’aréna se règle, par exemple.

Le peuple québécois n’est pas le seul qui désire une formation de la LNH à Québec puisque c’est également le cas de Rick Bowness, qui milite pour notre Capitale.

À l’intérieur d’une rubrique de Benoît Rioux, on peut lire le discours de Bowness, justement :

«Québec est une ville de hockey, on y retrouve une solide base de partisans passionnés, ce serait merveilleux de revoir un club là-bas, mais de telles décisions se prennent bien au-dessus de moi!»

Cette ville mérite certes de retrouver son équipe bleue et sa fleur de lys!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES