David Pastrnak (NHL.com)

Poolers: 10 joueurs qui devraient ralentir

PARTAGER

Qui dit mois de septembre dit rassemblements pour choisir vos joueurs pour vos pools de hockey. Voici 10 joueurs qui risquent de récolter moins de points qu’en 2022-2023!

David Pastrnak, Bruins

Aussi bon soit-il, Pastrnak devrait s’ennuyer des centres Patrice Bergeron et de David Krejci, tous deux partis à la retraite. Est-ce réellement Pavel Zacha et Charlie Coyle qui vont l’aider à marquer à nouveau 60 buts? Désolé, mais Pasta ne récoltera pas 113 points (61-52) comme en 2022-2023.

Ryan Nugent-Hopkins, Oilers

Maintenant âgé de 30 ans, RNH vient d’enregistrer un record personnel de 104 points, éclipsant facilement sa précédente marque de 69! Le numéro 93 a récolté 53 de ses 104 points en avantage numérique! Un point par match? Ok. Une autre saison de 100 points? Ça m’étonnerait.

Erik Karlsson, Penguins

Les Sharks croupissaient dans la cave du classement la saison dernière et Karlsson avait toujours le feu vert pour supporter l’attaque. Ça va être différent à Pittsburgh. Oui, il sera nettement mieux entouré, mais les Penguins seront de la course aux séries et vont jouer des matchs importants. Karlsson n’aura d’autre choix que de sacrifier un peu d’attaque pour mieux jouer en défense. Encore plus de 80 points? Oui. Mais pas 101!

Jeff Skinner, Sabres

Le vétéran de 31 ans vient de réaliser un record personnel de 82 points, lui qui était resté coincé à 63 à trois reprises! Les Sabres regorgent de bons jeunes attaquants. Skinner sera à nouveau un élément important en attaque, mais peut-être pas pour 82 points.

Jamie Benn, Stars

Ses 78 points en 2022-2023 constituent son plus haut total depuis 2017-2018 (79). À 34 ans et avec le style robuste qu’il pratique depuis toujours, pourra-t-il répéter? Une soixantaine de points est davantage un objectif raisonnable, selon moi.

Josh Morrissey, Jets

Je m’attends à une saison difficile pour les Jets, avec les pertes de Pierre-Luc Dubois et Blake Wheeler. La production de leur défenseur numéro un, Josh Morrissey, s’en ressentira. Ses 76 points obtenus en 2022-2023 étaient plus du double de son précédent record personnel (37)! Une cinquantaine de points ferait bien du sens dans son cas.

Jake Guentzel, Penguins

Je m’attends à une baisse dans le cas de Guentzel uniquement car il sera réévalué à la fin octobre, après avoir été opéré à la cheville droite cet été. Sera-t-il à 100% à son retour? Le fait qu’il ait raté le camp d’entraînement le fera-t-il commencer « au ralenti »? Il aura fort à faire pour récolter à nouveau 73 points (78 matchs).

Tyler Toffoli, Devils

Pas mal le seul attaquant des Flames à n’avoir rien eu à se reprocher en 2022-2023, l’ancien du Canadien en a profité pour réaliser des records personnels de 34 buts, 39 passes et 73 points. Il n’en avait jamais amassé plus de 58 auparavant! Âgé de 31 ans, il se joint à des Devils qui feront passer les Hughes, Hischier, Bratt, Meier et Mercer avant lui dans l’échiquier offensif.

Alex Killorn, Ducks

Le vétéran de bientôt 34 ans vient d’enregistrer un sommet personnel de 64 points. Mais il y a une énorme différence entre la qualité de l’effectif du Lightning par rapport à celle des Ducks, sa nouvelle équipe. Killorn pourra crier victoire s’il récolte 50 points.

Matt Duchene, Stars

Je ne sais pas trop à quoi m’attendre de Duchene à Dallas. Certes, il sera mieux entouré qu’à Nashville et il a le talent pour récolter à nouveau 86 points, comme il l’a fait en 2021-2022. D’un autre côté, les Stars font déjà beaucoup confiance aux Robertson, Pavelski, Hintz, Benn, Seguin et Marchment. Si Duchene est nonchalant comme il est capable de l’être, Peter DeBoer n’hésitera pas à diminuer son temps de jeu. L’attaquant a récolté 56 points en 71 matchs, la saison dernière.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES