Jonathan Huberdeau (Getty images)

Que fera Jonathan Huberdeau?

PARTAGER

Jonathan Huberdeau doit se poser de sérieuses questions après avoir appris que Tyler Toffoli, Elias Lindholm, Mikael Backlund et Noah Hanifin ne voulaient pas signer de nouvelles ententes à Calgary.

Ce n’est pas vraiment ce qu’il avait en tête quand il a accepté une prolongation de contrat de 8 ans et 84 M$, à l’été 2022. Entente qui entrera en vigueur en 2023-2024.

Voyant que plusieurs morceaux importants veulent quitter Calgary, Huberdeau, lui, voudra-t-il y rester?

Âgé de 30 ans, le Québécois n’a pas été très gâté en termes de séries lorsqu’il jouait en Floride. En fait, il n’y a participé que quatre fois (26 matchs), franchissant le premier une seule fois, en 2022.

Huberdeau croyait que les Flames avaient ce qu’il fallait pour tout gagner lorsqu’il a accepté son pacte de huit ans, avec la présence des Lindholm, Backlund, Toffoli, Mangiapane, Andersson, Hanifin, Weegar et Markstrom.

D’autant plus que deux semaines après avoir donné un long contrat à Hubydoo, les Flames ont convaincu Nazem Kadri de poursuivre sa carrière à Calgary pour les sept prochaines saisons.

Patate chaude pour Craig Conroy

Mais voilà que, dix mois plus tard, Lindholm, Backlund, Toffoli et Hanifin veulent tous quitter le bateau. Le nouveau directeur général Craig Conroy a une sérieuse patate chaude entre les mains: les garde-t-il pour une dernière saison, quitte à les échanger à la date limite des transactions? Ou tente-t-il de les bouger cet été?

Ça, lui seul a la réponse. Quant à Huberdeau, lui seul aussi a la réponse quant à savoir s’il veut vraiment demeurer en Alberta.

Le hic, c’est que ce n’est pas toutes les équipes qui peuvent accueillir son salaire de 10,5 M$. Surtout pas après sa saison de 55 points…

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES