Johnathan Kovacevic (David Kirouac-USA TODAY Sports)

Remplacer David Savard, en comité

PARTAGER

David Savard a subi, lundi soir, une fracture de la main gauche qui le tiendra à l’écart du jeu entre six et huit semaines.

Si c’est six, le Québécois pourrait revenir au jeu le 7 décembre, contre les Kings, après avoir raté 20 matchs. Si c’est huit, son retour pourrait avoir lieu le 21 décembre, contre le Wild, après une absence de 26 rencontres. Bref, aussi bien dire que Savard va rater le quart de la saison, minimum.

En son absence, le flanc droit de la défense sera assuré par Johnathan Kovacevic, Justin Barron et Gustav Lindstrom, à moins qu’on procède à un autre rappel de Laval ou que Chris Wideman sorte de la liste des blessés.

Kaiden Guhle? Il est encore blessé et évalué de façon quotidienne. Personne ne sait encore quand il sera de retour.

Kovacevic: 6-0-0-0, +2, 4 tirs, 18:41

Barron: 3-2-0-2, +1, 4 tirs et 16:14

Lindstrom: premier match hier, 1 tir et 11:47

Les options à Laval

Ce trio pourra-t-il tenir le coup? Si la réponse est non, alors on pourrait procéder à un rappel de Laval. Présentement, les deux meilleures options sont Mattias Norlinder et William Trudeau.

Le problème, c’est que contrairement à Savard et Lindstrom, les deux sont gauchers. Norlinder a cependant déjà prouvé par le passé qu’il était capable de jouer à droite, tout comme Jordan Harris et Arber Xhekaj.

Rappeler Logan Mailloux, qui a connu un bon camp d’entraînement et qui est droitier? On n’en est pas là. Mailloux connaît un début de saison difficile à Laval (c’est normal pour une recrue qui débarque du junior), avec un but en cinq matchs et un différentiel de -7, le pire du club.

Il a toutefois 16 tirs, au troisième rang de l’équipe, ce qui démontre qu’il continue à générer de l’attaque malgré ses difficultés.

Nicolas Beaudin et Jayden Struble sont deux autres options, mais ils sont derrière Norlinder, Trudeau et Mailloux dans l’échiquier de Kent Hughes.

Chance en or pour Barron

Jusqu’à preuve du contraire, ce sera donc avec Kovacevic, Barron et Lindstrom que le Canadien tentera de « remplacer » Savard.

En un an, Kovacevic est passé de défenseur réclamé au ballottage à première option, à droite. Oui, ça change vite dans le sport.

À Barron, notamment, de profiter du temps de jeu supplémentaire dont il va bénéficier d’ici au retour de Savard pour montrer l’étendue de son talent et forcer la main de Martin St-Louis pour qu’il le garde dans le Top 6 ensuite.

Top 6 actuel

Matheson-Barron

Harris-Kovacevic

Xhekaj-Lindstrom

Guhle bientôt de retour… Harris à droite?

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES