Crédit photo : Twitter des Canadiens de Montréal

Repêchage Top 5 : les besoins de chaque équipe

PARTAGER

Le prochain repêchage de la Ligue nationale de hockey (LNH) aura lieu les 28 et 29 juin prochain au Bridgestone Arena, à Nashville. Si le premier choix au total n’est pas une surprise, tout le monde a hâte de savoir ce qu’il adviendra de Matvei Michkov.

D’ici là, voici un aperçu des besoins des cinq équipes qui repêcheront dans le Top 5.

1. Chicago

Dans la dernière année, les Blackhawks ont tout fait pour conclure la saison dans le bas fond du classement général (30e) de la LNH lors de la saison 2022-2023.

À la dernière date limite des transaction, Chicago s’est départi des défenseurs Jack Johnson et Jake McCabe et des attaquants Sam Lafferty, Patrick Kane et Max Domi.

L’été dernier, ils ont laissé partir deux de leurs meilleurs jeunes joueurs : Alex DeBrincat, deux fois buteur de 40 buts, et Kirby Dach, un jeune très prometteur qui a été ralenti par les blessures. Assez étonnant pour une équipe en reconstruction!

Ils auront finalement remporté la loterie Connor Bedard, devant les Ducks d’Anaheim et les Blue Jackets de Columbus. Même si les Blackhawks ont un besoin criant à toutes les positions, il ne fait aucun doute que Bedard, un centre, sera sélectionné au tout premier rang.

2. Anaheim

Les Ducks ont perdu la loterie, eux qui avaient la plus grande possibilité de repêcher au tout premier rang.

Au deuxième rang, les chances de voir Anaheim repêcher un défenseur sont excessivement minces, voire inexistantes. D’une part, le premier défenseur devrait sortir plus loin. D’autre part, l’organisation compte sur de nombreux excellents espoirs à la ligne bleue : Pavel Mintyukov, Noah Warren, Tristan Luneau, Olen Zellweger et Tyson Hinds, en plus de Jamie Drysdale, déjà dans le circuit Bettman.

Le centre Adam Fantilli semble être le favori au rang des Ducks sur la majorité des listes. Toutefois, Anaheim pourrait-il être tenté de sélectionner un ailier? La formation des Ducks a déjà plusieurs bons centres. Les jeunes Trevor Zegras, 22 ans, et Mason McTavish, 20 ans, ainsi que Ryan Strome, 29 ans, qui est encore sous contrat pour quatre saisons. Sans compter Isac Lundeström, 23 ans, et l’espoir Nathan Gaucher, qui devrait cogner à la porte de la LNH plus tôt que tard.

Dans le cas où les Ducks prioriseraient un ailier, voici les candidats potentiels :

  • le fameux cas incertain du repêchage Matvei Michkov, Russie, ailier droit, 5’10» et 172 lbs ;
  • le géant Leo Carlsson, Suède, ailier gauche, 6’3″ et 194 lbs ;
  • Zach Benson, cas très peu probable au deuxième rang, Canada, ailier gauche, 5’10» et 159 lbs.

3. Columbus

Avec les acquisitions récentes des défenseurs Damon Severson et Ivan Provorov, les défenseurs actuels tels que Erik Gudbranson, Zack Werenski, Andrew Peeke et Adam Boqvist, et les espoirs David Jiricek et Denton Mateychuk, la ligne bleue des Blue Jackets est déjà bien garnie.

Columbus devrait se tourner vers un attaquant. Le mélange d’ailiers et de centres est assez bien partagé. Le club de l’Ohio repêchera probablement le meilleur attaquant à leurs yeux.

4. San Jose

Difficile de savoir exactement vers qui se tourneront les Sharks. Le club californien a connu une mauvaise saison et l’avenir ne semble pas être tout rose. Parmi les meilleurs pointeurs des Sharks cette saison, le premier joueur de 25 ans ou moins figure au 12e rang de l’équipe. Cela en dit long!

Les meilleurs éléments de l’équipe lors des dernières années sont tous vieillissants : les attaquants Logan Couture (34 ans), Tomas Hertl (29) et Alexander Barabanov (28) et les défenseurs Erik Karlsson (33) et Marc-Édouard Vlasic (36).

Parmi les jeunes espoirs à l’attaque, William Eklund et Thomas Bordereau sont certainement en avance. À la défense, Shakir Mukhamadullin, acquis dans la transaction envoyant Timo Meier au New Jersey, et Henry Thrun, acquis des Ducks en février, devraient apporter un vent de fraîcheur dans la banque d’espoirs à cette position.

Les Sharks ont besoin de jeunes et vite, et ce, à toutes les positions!

5. Montréal

Le virage jeunesse est clairement entamé chez le Canadien. Kent Hughes et Martin St-Louis l’ont jamais caché.

Les jeunes défenseurs et espoirs à la défense sont nombreux : Kaiden Guhle, Arber Xhekaj, Jordan Harris, Justin Barron, Logan Mailloux et Lane Hutson, notamment.

Offensivement, le duo Nick Suzuki-Cole Caufield est signé à long terme. Kirby Dach a démontré tout son savoir-faire à sa première année avec le Canadien. Juraj Slafkovsky est voué à un bel avenir. Et Josh Anderson semble être un bon vétéran pour compléter ce jeune groupe d’attaquants. L’équipe montréalaise possède également de nombreux espoirs comme Sean Farrell, Owen Beck, Joshua Roy, Emil Heineman et Filip Mesar.

Toutefois, repêcher un attaquant qui pourrait avoir un très gros impact sur le Top 6 semble être une option à privilégier, et ce, même si certains observateurs voient le Canadien sélectionner le défenseur David Reinbacher.

Voici les options possibles à l’attaque au cinquième rang* :

  • Michkov ;
  • Carlsson ;
  • Benson ;
  • l’Américain Will Smith, centre, 6’0″ et 172 lbs ;
  • l’Américain Ryan Leonard, centre ou ailier droit, 5’11» et 181 lbs ;
  • le Slovaque Dalibor Dvorsky, centre, 6’1″ et 201 lbs.

*Évidemment, tout va dépendre des joueurs sélectionnés du 2e au 4e rang.

De plus, le nom de Pierre-Luc Dubois résonne toujours à Montréal. Si le Québécois aboutit avec le Canadien, Hughes sera-t-il tenté d’opter pour un ailier au repêchage?

On connaîtra toutes les réponses le 28 juin prochain!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES