Bas: Milan Michalek, Zach Parise, Ryan Suter, Thomas Vanek et Dustin Brown. Haut: Nathan Horton, Eric Staal, Andrei Kostitsyn et Marc-André Fleury. (NHL.com)

Reverra-t-on ces 15 joueurs dans la LNH?

PARTAGER

Les 15 plus vieux joueurs qui seront admissibles à l’autonomie complète, le 1er juillet, pourraient plutôt opter pour la retraite.

On parle de Zach Parise, Eric Staal, Pierre-Édouard Bellemare, Corey Perry, Patrice Bergeron, Paul Stastny et David Krejci, en attaque, Alex Edler, en défense, ainsi que Mike Smith, Brian Elliott, Jaroslav Halak, Jonathan Quick, Thomas Greiss, Cory Schneider et Anton Khudobin.

Commençons par les attaquants. Pour Patrice Bergeron, ce sera Boston ou la retraite, c’est écrit dans le ciel. Corey Perry, lui, a déjà déclaré haut et fort qu’il veut continuer à jouer. Tout indique que ce sera également le cas de David Krejci.

Mais pour les autres, Parise, Staal, Bellemare et Stastny, allez savoir. Idem pour le défenseur Alex Edler qui, à 37 ans, ne jouait que 14:46 par match cette saison avec les Kings.

Le départ de plusieurs gardiens

Devant le filet, ça sent la retraite pour Mike Smith, qui a passé la saison 2022-2023 sur la liste des blessés des Oilers.

Brian Elliott, Jonathan Quick, Thomas Greiss, Cory Schneider et Anton Khudobin pourraient prendre la même avenue.

En outre, Quick a passé les séries sur le banc des Golden Knights de Vegas. Quoi de mieux que de quitter avec une possible troisième bague de la coupe Stanley au doigt?

Elliott et Greiss ont des rôles limités depuis plusieurs années, alors que Schneider et Khudobin sont maintenant pas mal plus Ligue américaine que Ligue nationale; Schneider n’a joué qu’un match avec les Islanders depuis trois saisons! Quelle descente aux enfers dans son cas depuis 2018-2019.

Jaroslav Halak, lui, pourrait décider de continuer à jouer comme auxiliaire. À 38 ans, il a quand même connu une bonne saison avec les Rangers et depuis trois saisons, il n’a joué que 61 matchs. Rien de trop dur sur le body.

Longues carrières choix tardifs

Fait étonnant, parmi ces 15 joueurs, on retrouve seulement quatre choix de premier tour (Parise, Staal, Perry et Schneider). Comme quoi ce ne sont pas toujours les plus prometteurs, à 18 ans, qui connaissent les plus belles carrières.

À preuve, Mike Smith a été un 161e choix, Anton Khudobin, un 206e, Jaroslav Halak, un 271e, Brian Elliott, un 291e, et Pierre-Édouard Bellemare n’a jamais été repêché.

Voyons voir qui d’entre eux, au cours des prochaines semaines, décidera d’accrocher ses patins et qui retournera au gym pour s’entraîner comme un chien afin d’être prêt pour la prochaine saison.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES