(crédit photo : nhl.com/canadiens)

Revue de l’année des transactions du Canadien en 2022 : on peut dire un gros merci à Kent Hughes

L’année 2022 tire à sa fin. Certains joueurs de la Ligue nationale de hockey (LNH) vivront un premier Noël et un premier jour de l’An dans une nouvelle ville. Retour sur les transactions effectuées par le Canadien en 2022.

14 février : le coeur brisé à la Saint-Valentin

La première grosse transaction en 2022 a fait passer l’attaquant Tyler Toffoli aux Flames. Ces derniers avaient besoin d’ajouter un attaquant de premier plan pour espérer faire un long chemin en séries. Même si les Flames se sont inclinés en deuxième ronde contre les Oilers, Toffoli rend de fiers services à Calgary. En 71 parties au total, il a amassé 50 points, dont 25 buts.

Avant de se faire échanger, Toffoli avait affirmé son désir de demeurer avec le Tricolore, et ce, même si l’équipe entamait une reconstruction. Sa famille a adoré la ville de Montréal et Toffoli a tissé des liens étroits avec plusieurs joueurs du CH, dont Jake Evans, Cole Caufield et Nick Suzuki.

En retour, le Canadien a notamment mis la main sur l’espoir suédois Emil Heineman et un choix de première ronde, devenu Filip Mesar. Les deux attaquants ont été parmi les meilleurs espoirs du Canadien lors du dernier camp d’entraînement. C’est de bon augure pour le futur, puisque le Canadien entreprend un virage jeunesse.

Résultat : les deux équipes sont gagnantes.

16 mars : le Canadien ne pouvait juste pas dire non

Les Panthers ont acquis le défenseur Ben Chiarot en retour de l’espoir Ty Smilanic, d’un choix de quatrième ronde, devenu Cedrick Guindon, et une choix de première ronde en 2023.

Floride visait la coupe Stanley, mais l’équipe a perdu en quatre matchs contre Tampa Bay en deuxième ronde. Chiarot a quitté cet été. Jumelé à la saison difficile que connaissent les Panthers, cet échange est clairement à l’avantage du Canadien.

21 mars : l’Avalanche a vu juste

L’Avalanche a acquis Arturri Lehkonen en retour du défenseur Justin Barron et d’une choix de deuxième ronde en 2024.

Trois mois plus tard, Colorado remportait la coupe Stanley et Lehkonen a joué un rôle clé dans le championnat de l’équipe. Il s’est également entendu avec Colorado à long terme au cours de l’été. Le Finlandais a 22 points en 28 parties cette saison. De son côté, Barron poursuit son développement dans la Ligue américaine. Même s’il est droitier et que le Canadien manque de droitiers, les dirigeants du CH lui ont préféré les jeunes Jordan Harris, Kaiden Guhle, Arber Xhekaj et Johnathan Kovacevic, et ce, même si les trois premiers sont gauchers.

Résultat : l’Avalanche en sort grandement gagnant (jusqu’à maintenant).

21 mars : Kulak retourne dans son patelin et rapporte gros

Les Oilers ont acquis le défenseur Brett Kulak. En retour, le Canadien a mis la main sur le défenseur William Lagesson, que plusieurs ont certainement déjà oublié, un choix de deuxième ronde en 2022 et un choix de septième ronde en 2024.

Le choix de deuxième ronde est devenu un certain Lane Hutson. Un tout petit défenseur offensif qui peut se comparer statistiquement parlant à Cale Makar et Adam Fox dans la NCAA. Mais ne partons pas en peur, il est très loin d’être rendu là. Toutefois, s’il poursuit sa progression, il pourrait devenir un défenseur de la LNH, un quart-arrière en avantage numérique, sans nécessairement devenir le prochain Makar.

7 juillet : une transaction en deux temps payante

Le Canadien a envoyé le défenseur Alexander Romanov et un choix de quatrième ronde aux Islanders en retour de leur choix de première ronde. Puis, le Canadien a transféré ce choix ainsi qu’un choix de troisième ronde à Chicago contre Kirby Dach.

Résultat : Dach joue le meilleur hockey de sa carrière et la jeune brigade défensive du Canadien nous a rapidement fait oublier Romanov. Cependant, les échanges semblent gagnants pour toutes les équipes, puisqu’elles ont pu ajouter un élément qui manquait à leur formation respective.

16 juillet : le voeu de Petry exaucé

Le Canadien a échangé Jeff Petry et Ryan Poehling aux Penguins. Michael Matheson et un choix de quatrième ronde ont fait le chemin inverse. Une transaction difficile à évaluer, car Matheson passe la majorité de son temps à l’infirmerie depuis le début de la saison.

18 août : un don des Flames qui vaut de l’or

Les Flames ont littéralement donné au Canadien l’attaquant Sean Monahan ET un choix de première ronde afin de se départir du contrat de Monahan. Un coup de maître de Kent Hughes. Non seulement Monahan s’est rendu quasi indispensable au Tricolore, plusieurs observateurs considèrent grandement la possibilité de le garder avec l’équipe. Un vrai leader et un très bon vétéran pour entourer les jeunes. D’ailleurs, depuis sa blessure, Nick Suzuki éprouve quelques difficultés. Sa production est en baisse. C’est normal, Monahan pouvait jouer contre les meilleurs joueurs adverses, prendre d’importantes mises en jeu et laisser un peu de lousse à Suzuki.

Transactions mineures

12 février : Le Canadien échange l’attaquant Brandon Baddock, qui évoluait avec le Rocket, au Wild contre le gardien Andrew Hammond. Ce dernier n’aura fait que passer à Montréal, mais il a quand même remporté ses trois départs dans l’uniforme Bleu-Blanc-Rouge.

2 mars : Montréal a envoyé le gardien Michael McNiven aux Flames contre des considérations futures.

21 mars : On dit au revoir à Hammond qui prend le chemin du New Jersey contre l’attaquant Nathan Schnarr.

16 juin : Le Canadien se débarrasse du contrat de Shea Weber en l’envoyant à Vegas en retour d’Evgenii Dadonov. Une transaction en apparence mineure, mais qui prend des proportions majeures considérant que Dadonov ne produit pas. Qu’il prend la place d’un jeune dans la formation du Canadien. Et qu’il est difficile d’entrevoir qu’une équipe voudra acquérir ses services à la date limite. Seule petite consolation, son contrat termine à la fin de la saison : il ne sera donc pas un boulet pour encore d’autres années.

26 octobre : Le Canadien a acquis le défenseur Nicolas Beaudin des Hawks contre Cameron Hillis. Le défenseur québécois s’est rapporté au Rocket.

PARTAGER :

Facebook
Twitter

AUTRES ARTICLES

Tout savoir sur Arber Xhekaj

Le défenseur du Canadien de Montréal, Arber Xhekaj, est en train de s’établir, si ce n’est pas déjà fait, comme l’un des favoris des partisans