Samuel Montembeault (Eric Bolte-USA TODAY Sports)

Romanov vient hanter son ancienne équipe

PARTAGER

Gros défi ce soir pour le Canadien face à des Islanders qui avaient remporté leurs quatre derniers matchs avant de perdre 5-4 en tirs de barrage, hier, contre les Bruins de Boston.

Le Canadien a eu l’avantage 15-10 dans les tirs et 62,5% à 37,5% dans les mises au jeu, mais le score de 0-0 demeure après une période.

Semyon Varlamov a été solide, frustrant notamment Nick Suzuki à bout portant et Brendan Gallagher d’un bon tir des poignets de l’enclave.

Le trio de Suzuki, complété par Cole Caufield et Juraj Slafkovsky, a d’ailleurs été le meilleur du CH lors du premier vingt, lequel il a complété avec cinq tirs.

La meilleure chance de marquer appartient toutefois à Gallagher. Après que son tir ait touché le poteau à la gauche de Varlamov, Gally a frappé le retour et la rondelle glissait lentement vers le filet avant qu’Alexander Romanov ne l’empêche de traverser la ligne rouge avec son patin gauche. Varlamov peut dire un gros merci à son compatriote russe!

Preuve que le CH a connu une bonne première période, 13 des 18 patineurs ont déjà un tir au but. En attaque, seuls Joel Armia, Michael Pezzetta, Jesse Ylönen et Jake Evans n’en ont pas et en défense, seul David Savard n’a pas envoyé de rondelle au filet.

Neuf des 10 tirs des Islanders ont été peu menaçant, mis à part celui de Brock Nelson de l’enclave, en fin d’engagement.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES