Crédit photo : Marc DesRosiers-USA TODAY Sports

Ryan Reaves n’a pas été tendre envers Ridly Greig

PARTAGER

Ryan Reaves est venu endosser le geste de son coéquipier Morgan Rielly sur la place publique et disons qu’il n’a pas été doux envers Ridly Greig.

Si vous étiez uniquement campés devant le Super Bowl ce weekend, vous n’avez sans doute pas visionné cette scène atroce impliquant Greig et Rielly :

Le coup vicieux de Rielly a été vivement critiqué par les amateurs, par plusieurs journalistes et spécialistes, mais pour les joueurs de hockey de la vieille école, la geste du défenseur des Leafs avait lieu d’être en raison du fameux code. Vous savez, le code non écrit des joueurs. Un code qui ne devrait plus être en vigueur en 2024 puisque l’objectif de la game est de limiter, voire stopper, les coups à la tête.

Mais pour Ryan Reaves, qui est débarqué dans la ligue lors du calendrier 2010-11, ce code existe encore. Il va même jusqu’à dire que dans le temps qu’il a commencé son rôle de policier au sein de la LNH, Greig serait encore étendu sur la glace aujourd’hui…

«Si vous revenez en arrière jusqu’à mon arrivée dans la ligue, il est probablement encore allongé sur la glace. Je pense que la réponse de Morgan Rielly était appropriée. Je ne vois pas comment un joueur aussi jeune peut penser qu’il est approprié de faire quelque chose comme ça.»

Claude Giroux n’a pas appuyé son coéquipier après la rencontre, lui qui est de la même génération que Ryan Reaves. Pour Giroux, le code existe encore.

Depuis cet incident, Ridly Greig n’a toujours pas parlé aux médias. Il refuse catégoriquement de s’adresser à ceux-ci pour le moment. J’imagine qu’il sera plus volubile une fois que le comité de discipline aura rendu une décision dans le dossier Rielly.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES