Crédit photo : Eric Hartline-USA TODAY Sports

Sean Monahan pourrait quitter et revenir

PARTAGER

Lorsque Sean Monahan a paraphé une prolongation de contrat de 1,985 million de dollars (un an) avec les Canadiens le 20 juin dernier, les deux clans, soit celui de Monahan et celui de Kent Hughes, avaient mis un astérisque au contrat : si le CH n’est pas en séries à la date limite, Monahan sera échangé.

À partir de là, on peut parier que Monahan sera transigé d’ici le 8 mars, et l’une des formations qui pourraient acquérir ses services demeure les Rangers de New York. C’est du moins le nom qui sort du chapeau depuis les dernières heures et cette destination est très logique.

La valeur actuelle de Monahan figure à son sommet, ne voilà pas le temps parfait afin de récupérer le maximum de noix en provenance d’une autre formation?

La réponse à cette affirmation est oui. Absolument. Suffit d’analyser les centres disponibles à travers le circuit qui présente l’étoffe de Monahan dans les trois zones, qui affiche 35 points en 49 matchs, qui offre un leadership aussi grandiose et qui empoche aussi peu, et l’on arrive au résultat de zéro.

C’est à la demande du clan du vétéran de 29 ans qu’on retrouve une étoile dans le contrat, celle stipulant un échange si le club ne danse pas au printemps. Donc, à partir de là, même si sa présence est capitale dans le vestiaire et pour éduquer les jeunes, si son désir est le même, Hughes réalisera son souhait.

Par contre, Monahan semble apprécier cet environnement avec Martin St-Louis, ce qui pourrait le pousser à revenir en juillet prochain, soit lors de la période des agents libres.

Si nous revenons aux Rangers de New York, cette équipe trône au sommet de la division métropolitaine. Si elle souhaite rivaliser avec les Bruins de Boston et les Panthers de la Floride pendant la valse du printemps, l’ajout d’un Monahan à titre de troisième pivot changerait la donne considérablement.

Bref, croyez-vous que Monahan sera échangé d’ici la date limite des transactions?

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES