© Dan Hamilton-USA TODAY Sports

Six destinations possibles pour Marner

PARTAGER

Les Maple Leafs de Toronto semblent être pris dans une boucle temporelle, répétant inlassablement les mêmes scénarios saison après saison. Malgré leur participation régulière aux séries depuis 2017, l’équipe n’a malheureusement pas réussi à franchir une seule ronde, à l’exception de l’année dernière. Un constat décevant qui souligne les défis persistants auxquels font face les Leafs lors des éliminatoires.

Pourtant, le club dirigée par Brad Treliving peut se targuer de posséder des joueurs de classe mondiale. Des noms tels que Matthews, Marner, Tavares et Nylander, qui font rêver toutes les organisations. Cependant, ces vedettes sont accompagnées de contrats très coûteux. En octroyant des ententes à long terme à ces athlètes, la formation torontoise s’est mise dans une situation délicate. Les quatre attaquants mentionnés plus haut représentent plus d’un quart de la masse salariale de l’équipe, rendant ainsi difficile pour le directeur général l’amélioration de son collectif.

La solution passe probablement par la transaction de l’une de ces étoiles. Le capitaine John Tavares, bien qu’il ait été un joueur remarquable, ne semble plus être à son meilleur niveau et son contrat est donc considéré comme « non échangeable ». Matthews est vraisemblablement le franc-tireur le plus prolifique de sa génération, et tout mouvement le concernant provoquerait un tollé dans la Ville reine. Restent alors Mitch Marner et William Nylander. L’un est sans contrat après la saison prochaine tandis que le deuxième vient de signer une entente à long terme. Le choix semble dès lors assez évident.

Même avec sa clause de non-mouvement, rien n’empêche les équipes de venir frapper à la porte des Leafs pour s’informer du prix à payer. Voici une liste de six formations potentiellement intéressées par son acquisition.

Sabres de Buffalo

L’équipe semble être à un tournant décisif, prête à franchir un nouveau palier, et elle dispose des atouts nécessaires pour mener à bien une transaction avec Toronto. Avec une marge confortable sous le plafond salarial, elle est en mesure de proposer un contrat généreux au numéro 16. Cependant, le principal obstacle réside peut-être dans la réticence potentielle de Brad Treliving à conclure un accord avec un rival de division.

Hurricanes de la Caroline

La Caroline possède plusieurs atouts, mais ce qui lui manque, c’est un fabricant de jeu capable d’accumuler des points, un profil qui correspond parfaitement à l’ailier droitier des Leafs. Tout dépendra des mouvements qu’ils effectueront avec leurs nombreux agents libres cet été, mais la possibilité est bien présente. Pourquoi ne pas envisager d’envoyer un ensemble incluant le talentueux Martin Necas à Toronto?

Blackhawks de Chicago

L’avenir de la Ville des vents semble prometteur aux côtés de Connor Bedard. Cette année, l’équipe va encore choisir haut lors du repêchage, au deuxième rang, accélérant ainsi le processus de reconstruction qui ne devrait pas traîner en longueur. Avec plus de 30 millions de dollars à dépenser, la direction des Hawks compte se renforcer en entourant le jeune attaquant canadien de vétérans expérimentés, et Marner pourrait être l’un d’eux.

Kraken de Seattle

L’intégration d’un joueur de calibre comme Mitch Marner serait un catalyseur majeur pour cette organisation, lui permettant d’accumuler expérience et maturité. Après une saison décevante l’an passé, la direction est résolue à renforcer ses rangs afin de rejoindre rapidement le statut de puissance de la LNH, à l’image de ce que Vegas a réalisé depuis son entrée en scène. Malgré la présence de plusieurs jeunes talents prometteurs, l’équipe a besoin de quelques éléments capables de produire de manière consistante pour franchir la prochaine étape.

Utah HC

Le déménagement à Salt Lake City promet un véritable vent de fraîcheur. Sous la direction du nouveau propriétaire, Ryan Smith, reconnu pour ne pas faire les choses à moitié, nous pouvons nous attendre à des changements majeurs visant à satisfaire les partisans de cette équipe. L’acquisition de joueurs vedettes est une priorité, et l’Ontarien pourrait bien être l’un des joyaux que ce magnat du sport offrira aux supporters.

Prédateurs de Nashville

Les Preds semblent être un bon choix. Trotz, comme son prédécesseur David Poile, est quelqu’un qui n’a pas peur de brasser les cartes et d’effectuer des transactions majeures. Nashville a été au-delà des attentes en 2023-24, et Marner pourrait les aider à aller plus loin encore.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES