Credit: Kamil Krzaczynski-USA TODAY Sports

Slafkovsky et Guhle attendent l’appel de Kent Hughes

PARTAGER

Juraj Slafkovsky et Kaiden Guhle écouleront déjà la dernière année de leur contrat d’entrée respectif en 2024-25, donc Kent Hughes se devra de leur concocter quelque chose de séduisant pour la suite des choses. Hughes peut négocier à partir de maintenant, mais il pourra leur offrir un contrat qu’à partir du 1er juillet seulement.

Par contre, au moment de composer ces quelques lignes, Hughes n’a toujours pas ouvert les discussions dans un cas comme dans l’autre, selon des informations livrées par le journaliste du site The Athletic, Arpon Basu. Le GM est fort probablement axé sur l’encan amateur qui aura lieu le 28 juin prochain dans la fameuse Sphère de Vegas.

Évidemment, même si la masse salariale est désormais affichée à 88 millions de dollars, le bleu-blanc-rouge préférerait fort probablement octroyer un contrat pont à deux des futurs piliers de l’organisation.

Slaf s’est imposé comme un joueur d’impact lorsqu’il a rejoint Cole Caufield et Nick Suzuki sur la première unité de la Flanelle. Cette décision de Martin St-Louis a permis au gros numéro 20 de s’offrir une saison de 20 buts et 50 points, en 82 matchs. On parle de toute une progression versus sa saison recrue de 10 points en 39 rencontres.

Guhle, pour sa part, s’est levé comme l’un des chefs d’orchestre à la ligne bleue des Canadiens de Montréal, excellant défensivement, mais également avec une pincée d’instinct offensif. Lors du calendrier 2023-24, il a présenté une fiche de 22 points en 70 rencontres, lui qui a dû composer avec certains petits bobos.

Bref, il n’y a rien d’alarmant dans ces deux dossiers-là, qui devraient se régler plus tôt que tard afin d’assurer une partie du présent et du futur des Canadiens de Montréal.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES