Crédit: Capture d'écran YouTube

Subban a passé un moment avec Caufield

PARTAGER

P.K. Subban a dialogué avec Tony Marinaro lors du dernier encan amateur (l’entrevue a toutefois été déposée tout récemment) et celui-ci, fidèle à ses habitudes, a été très volubile.

L’animateur du Sick Podcast était certes heureux du matériel qu’il a capté lors de cet entretien singulier avec l’ancien défenseur du bleu-blanc-rouge. Par exemple, Subban a encensé le pilote en chef des Canadiens de Montréal, lui qui croit en lui depuis son embauche.

On sait que Subban et Steven Stamkos sont des amis d’enfance, donc ce dernier s’est régulièrement confié au sujet de Martin St-Louis, qui a été tout un mentor pour le numéro 91.

«Je connais «Marty» personnellement. J’ai joué avec quelques-uns de ses amis proches. J’ai beaucoup de respect pour lui. Je connais Steven Stamkos, qui a toujours été très élogieux envers St-Louis et reconnaissant de l’influence qu’il a eue sur sa carrière en tant que mentor!», comme traduit par le site TVA Sports.

Évidemment, Subban, qui vient de passer un moment avec Cole Caufield, se devait de flatter les deux jeunes vedettes du club, soit Caufield et Nick Suzuki. Subban a précisé que Caufield semblait en pleine forme et dans de bonnes dispositions, tout en indiquant que les deux jeunots étaient des «vrais».

«J’étais avec lui hier à Detroit, a dit Subban au moment où l’entrevue était enregistrée. Il me semble en très bonne forme et fin prêt pour la prochaine saison.», a lancé Subban.

Lors du calendrier 2024-25, P.K. souhaite voir le Tricolore franchir un autre pas, soit embrayer à une vitesse supérieure. Ce scénario risque de se produire puisque beaucoup de jeunes commencent à avoir du millage au sein de cette ligue. De plus, les enseignements de St-Louis commencent assurément à porter leurs fruits.

Avec un Kirby Dach en santé, un Juraj Slafkovsky qui est en train d’atteindre son plein potentiel, une brigade plus expérimentée et un Samuel Montembeault comme numéro un officiel, les Canadiens risquent de connaître plus de succès que la saison passée. Sans pour autant assurer une participation au bal de fin de saison, cette équipe luttera fermement et sera excitante à contempler.

Voici l’entièreté de cet entretien:

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES