Nick Suzuki et Cole Caufield (Isaiah J. Downing-USA TODAY Sports)

Suzuki-Caufield: duo cherche à devenir trio

PARTAGER

BROSSARD – Cole Caufield et Nick Suzuki ont amorcé le camp d’entraînement sur le même trio et ont aidé l’équipe A à vaincre l’équipe B 4-3, ce matin, en lever de rideau du camp d’entraînement du Canadien.

Caufield en a même profité pour faire ce qu’il fait de mieux, c’est-à-dire marquer. Deux fois en plus.

« L’épaule va bien. Je me sens bien. C’est bon d’être ici avec les gars », a dit Caufield après le match, lui qui n’avait pas joué depuis le 19 janvier.

Visiblement, il n’était pas rouillé. « J’ai travaillé sur mon épaule tout l’été. Je n’ai pas perdu grand-chose [de mon tir] », a-t-il ajouté avec confiance.

À moins d’une surprise, Suzuki et Caufield devraient amorcer la saison ensemble, sur le premier trio du Canadien. La question est maintenant de savoir qui va les compléter.

Kirby Dach? Sean Monahan? Josh Anderson? Alex Newhook? Juraj Slafkovsky? Allez savoir.

« Il y a plusieurs options, avoue Caufield. Plusieurs gars peuvent nous compléter. On veut quelqu’un de compétitif dans les trois zones. Nos habiletés nous aident l’un et l’autre. Plusieurs gars pourraient remplir ce rôle. »

Belle chance pour Heineman

Suzuki est encore plus précis et énumère ce que ça prend pour jouer avec eux. « Quelqu’un capable de faire des jeux, de gagner des bagarres pour la rondelle et de nous supporter tous les deux, souligne le capitaine. Cole et moi sommes capables de jouer n’importe quel style. Peu importe qui sera l’ailier, il y a de bons candidats. Cole et moi sommes un duo et le troisième joueur fera ressortir autre chose de nous deux. Marty [St-Louis] va probablement avoir du mal à choisir. »

Ce matin, lors du match intra-équipe, c’est la recrue Emil Heineman quia eu la chance de jouer avec eux.

« Il est bon. Il a des habiletés et voit bien le jeu. En plus, il a un bon tir. C’est bon de l’avoir eu avec nous. Mais bon, c’est juste un match » relativise Caufield, avec justesse.

Il serait en effet très surprenant qu’Heineman amorce la saison en compagnie de Suzuki et Caufield, le 11 octobre. Mais, entre-temps, il s’agit d’une très belle opportunité de se faire valoir pour l’ailier gauche de 21 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES