NOS PODCASTS : Le Snack - Mardi 20h00 Les Dangereuses - Lundi 19h00 La Poche Bleue - Mercredi 20h00 La Poche Bleue le midi - Lundi au Vendredi 12h00

Arber Xhekaj (crédit photo : nhl.com)

Terrifiant : les durs à cuire meurent 10 ans plus tôt

Le dossier des bagarres est assez controversé. Voilà qu’une étude donne des arguments supplémentaires à ceux et celles qui sont en faveur de l’abolition des bagarres.

Si la Ligue nationale de hockey continue de tolérer les combats, elle continuera de voir ses hommes forts mourir dix ans plus jeunes que les autres joueurs, selon une étude effectuée par des chercheurs de l’Université Columbia, à New York.

L’étude, partagée dans le Journal of the American Médical Association (JAMA), avait pour but de déterminer si les joueurs de la LNH qui ont jeté les gants plus souvent que la moyenne avaient une espérance de vie moins grande que les autres.

La conclusion de l’étude est quelque peu inquiétante. Elle révèle que les durs à cuire, qui ont totalisé au moins 50 bagarres ou qui affichent une moyenne d’au moins trois minutes de pénalité par match, meurent en moyenne dix ans plus tôt que leurs coéquipiers.

Également, leur décès est plus souvent relié à des causes comme le suicide, une surdose ou une maladie neurodégénérative.

L’étude a été effectuée sur plus de 6 000 joueurs ayant évolué dans le circuit Bettman entre 1967 et 2022. De ce nombre, 21 d’entre eux sont des anciens durs à cuire décédés, et 11 étaient aux prises avec l’encéphalopathie traumatique chronique (ETC).

PARTAGER :

Facebook
Twitter

AUTRES ARTICLES

Nouveau contrat pour Cole Caufield!

Le Canadien a annoncé ce matin avoir accordé une prolongation de contrat de huit ans à l’attaquant Cole Caufield, qui aurait pu devenir joueur autonome

Respectons la LHJMQ svp!

Les Remparts de Québec ont vaincu les Thunderbirds de Seattle 5-0, hier, pour permettre à la LHJMQ de remporter la coupe Memorial pour la quatrième