Credit: Stephen R. Sylvanie-USA TODAY Sports

Un changement pourrait accélérer l’arrivée de Demidov

PARTAGER

Il y a eu un changement majeur dans le monde du hockey en Russie aujourd’hui, alors qu’il a été annoncé que la Fédération de hockey russe (FHR) et la KHL vont continuer de travailler séparément.

En gros, selon les détails qui émergent, c’est que la KHL gagne, entre autres, plus de liberté dans sa gestion. Et selon plusieurs, le tout pourrait avoir un impact sur le transfert des joueurs dans le futur.

Marc Dumont, de Montreal Hockey Now, a tenté de bien vulgariser le tout avec les informations qui ressortent actuellement.

Avant cette annonce, en principe, un joueur devait terminer d’honorer son contrat en entier dans la KHL avant de se tourner vers l’équipe qui l’a repêché dans la LNH pour signer son pacte d’entrée. Je mentionne en principe puisque, au cours des dernières semaines, Matvei Michkov a su négocier avec le Ska pour terminer son contrat deux ans plus tôt pour se joindre aux Flyers.

Désormais, un club dans la LNH qui désire amener un espoir plus rapidement dans son giron n’aurait qu’à discuter directement avec l’équipe qui a les droits de celui-ci pour négocier une entente et l’attirer en Amérique du Nord, possiblement en retour d’une somme d’argent, par exemple.

Dans le fond, de ce point de vue, Kent Hughes pourrait décider de contacter le SKA pour jaser d’une entente afin qu’Ivan Demidov soit avec le Tricolore dès cet automne.

Cela dit, comme Marc Dumont le précise bien, ça ne veut pas dire que le CH doit entamer des démarches immédiatement en ce sens. Si jamais le SKA décide de garder Demidov dans la KHL, cette ligue demeure l’une des meilleures au monde et l’attaquant peut y poursuivre un développement de qualité.

Si toutefois il est envoyé vers la VHL ou la MHL, des ligues à un niveau de jeu inférieur, cette avenue pourrait devenir intéressante à envisager. Le but ici sera de voir ce qui est l’idéal pour le développement d’Ivan Demidov.

Lorsqu’il a été repêché, nous savions déjà qu’il lui reste un an à son contrat dans la KHL avant de pouvoir rejoindre le Canadien. Avec le changement annoncé en ce qui concerne la KHL et la FHR, on peut dire que dans le pire des cas, Demidov arrivera à Montréal dans un an, mais qu’il y a une possibilité que ce soit avant.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES