Samuel Montembeault (Aaron Doster-USA TODAY Sports)

Un long voyage qui se termine en beauté

PARTAGER

Lundi dernier, le Canadien embarquait dans un avion en direction d’Anaheim, où allait s’amorcer un voyage de quatre matchs et long de dix jours.

Ce soir, ou plutôt demain matin très tôt, il va revenir à Montréal avec six points sur huit dans ses bagages, après avoir vaincu les Blue Jackets 4-2.

Joel Armia a salué son retour dans la formation — après une absence de 20 jours — en marquant le but gagnant avec 2 m 57 s à jouer en troisième période. Belle déviation du Finlandais sur le tir de la pointe de Mike Matheson.

Gustav Lindström en a ajouté en touchant la cible dans un filet désert.

Cette victoire est donc la troisième du voyage, après celles à Anaheim et San Jose, et aussi seulement la quatrième en temps réglementaire depuis le début de la saison, le plus bas total de la LNH.

Mais ce soir, on a somme toute bien joué devant lui. Tout le monde a travaillé. À preuve, Sean Monahan et Mike Matheson ont été les deux seuls joueurs du Canadien à ne pas récolter de tir au but.

Matheson s’est racheté avec deux passes en 23 m 17 s de jeu. Kaiden Guhle a joué plus que lui et a arrêté le compteur à 24 m 51 s, avec une mention d’aide, deux tirs et deux mises en échec. Justin Barron a lui aussi amassé une passe, avec trois mises en échec et trois tirs en 22 m 29 s.

En attaque, Martin St-Louis a vraiment fait jouer tout le monde. Nick Suzuki a encore une fois été le meneur, mais il a joué seulement 16 m 57 s, pendant que Jesse Ylönen était le seul à disputer moins de 10 minutes (8 m 27 s).

Le Canadien ne pourra pas célébrer son bon voyage très longtemps puisque dès demain soir, il reçoit les Panthers de la Floride au Centre Bell.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES