Kirby Dach (Dan Hamilton-USA TODAY Sports)

Une belle bagarre, menée par le trio de Dach

PARTAGER

Le Canadien s’est bien battu, mais a dû s’avouer vaincu en tirs de barrage par la marque de 6-5 lors de son match d’ouverture, à Toronto.

On dit « bien battu », car le CH a été capable d’oublier les trois buts sans réplique des Maple Leafs, en deuxième période, pour lui-même en marquer trois d’affilée en 7 m 30 s, en troisième.

Cole Caufield, à 4:25, Alex Newhook (son deuxième), à 5:47, et Jesse Ylonen, à 11:55, ont tour à tour déjoué Ilya Samsonov pour donner une avance de 5-3 au CH.

On croyait alors le Canadien en contrôle et en route vers les deux points, mais tout s’est écroulé en fin de troisième, quand Auston Matthews a marqué ses deuxième et troisièmes buts du match, à 15:27 et 18:53, alors que Samsonov avait retraité au banc au profit d’un sixième attaquant.

Mitch Marner a été l’unique buteur des Leafs sur leur troisième tir de barrage, juste avant que Kirby Dach ne rate sa tentative.

Dach peut néanmoins rentrer à Montréal la tête haute. Non seulement a-t-il récolté deux passes, mais il a été le deuxième attaquant le plus utilisé par Martin St-Louis et son trio a fini avec cinq points.

Alex Newhook a effectivement réussi deux buts, pendant que Juraj Slafkovsky ajoutait une passe. Cette deuxième ligne a été la meilleure des quatre du CH ce soir.

En fait, seul le troisième trio, celui de Pearson-Monahan-Gallagher, n’a pas récolté de point. Le premier trio a récolté un but (Caufield) et une passe (Nick Suzuki) et le quatrième, deux buts (Jake Evans et Ylonen) et une aide (Harvey-Pinard).

En défense, Michael Matheson et Arber Xhekaj ont récolté une mention d’aide chacun. Matheson a dominé ses pairs avec une utilisation de 26:39, soit deux minutes de plus que David Savard, le seul des six arrières à terminer avec une fiche de -2. Kaiden Guhle et Johnathan Kovacevic, eux, ont été +2.

Devant le filet, Jake Allen a réalisé 37 arrêts sur 42 tirs, soit 18 de plus qu’Ilya Samsonov. Il a gardé son équipe dans le match, mais il faut s’attendre à voir Samuel Montembeault samedi soir, lors du match d’ouverture au Centre Bell.

Pour l’occasion, Connor Bedard et les Blackhawks de Chicago seront les visiteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES