Credit : Dan Hickling - Hickling Images

Zeev Buium affiche une confiance étonnante

PARTAGER

Mercredi soir, les médias se sont entretenus avec une tonne d’espoirs afin de les cuisiner sur ce qui les attend vendredi, en plus de récolter quelques informations pertinentes.

Tony Marinaro est l’un des journalistes qui se sont imposés lors de cette séance, lui qui a jacassé entre autres avec Ivan Demidov, Cole Eiserman et Zeev Buium.

Ce dernier a d’ailleurs tenu un dialogue digne d’un jeune homme qui est débordant de confiance qui provient fort probablement d’une source somme toute rare.

Le jeune défenseur gaucher de 18 ans ne s’est pas mis la tête dans le sable lorsque Marinaro lui a demandé s’il était le meilleur d-man de cette cuvée 2024. Buium a aussitôt rétorqué qu’il savait comment gagner, lui qui a gagné avec trois formations différentes.

Sur le style de jeu qu’il préconise, il indique que ça peut ressembler à Quinn Hughes, tout en précisant qu’il est plus offensif que certains peuvent penser.

On jase là. Si jamais les Canadiens optent pour Buium au 5e échelon, ça donnera une autre option qui peut évoluer à droite malgré tirer de la gauche. Ça donnerait également des munitions pour passer un jeune brigadier avec le 26e choix afin de mettre le grappin sur un attaquant top-6.

Mais, malgré toutes les qualités rayonnantes de Buium, si Ivan Demidov est toujours accessible au rang du bleu-blanc-rouge, Kent Hughes ne doit aucunement hésiter. Demidov est considéré comme le deuxième meilleur talent brut de cette édition 2024, donc un GM qui a bien consulté ses recruteurs ne peut pas l’ignorer.

Let’s go, Kent!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES