(crédit photo: Dose.ca)

L’excellent conseil de Paul Byron à Owen Beck

PARTAGER

De retour au niveau junior la saison dernière pour une troisième année dans la Ligue de hockey de l’Ontario (OHL), l’espoir du Canadien de Montréal, Owen Beck, a connu une excellente saison, notamment en jouant un rôle important dans la conquête de la Coupe Memorial par le Spirit de Saginaw.

Dans le plus récent article d’Eric Engels, journaliste pour Sportsnet, le joueur de 20 ans a dévoilé un conseil qui l’a beaucoup aidé lors de sa campagne 2023-24. Cette astuce, ce n’est nul autre que Paul Byron, ancien joueur du CH et dorénavant consultant au développement des joueurs du Tricolore, qui lui a donné.

« Je pense que la chose la plus importante qu’il m’ait dite, c’est de me concentrer sur le moment présent. Il a commencé par me dire : ne commence pas cette année junior en cherchant à faire partie des Canadiens, mais en cherchant à t’améliorer et à te mettre dans la meilleure position possible pour arriver au camp suivant et faire partie de l’équipe. Retourne à cette année junior en cherchant à t’améliorer et à te mettre dans la meilleure position possible pour arriver au camp suivant et faire partie de l’équipe. », explique Beck.

Déçu d’avoir été retranché lors du dernier camp du Canadien, le centre a suivi les conseils de Byron, s’est retroussé les manches et a connu sa meilleure saison dans le circuit de l’Ontario avec une récolte de 81 points en 57 rencontres, dont 34 buts.

Dans le texte d’Engels, on en apprend davantage sur le rôle de Paul Byron auprès des jeunes. Dans le cas d’Owen Beck, Byron lui a construit un tableau de visualisation comprenant les éléments à travailler et garder en tête en vue de sa saison.

« En tant qu’attaquant qui a gagné chaque minute de sa carrière – et il a eu une éthique de travail incroyable et une grande carrière – il était logique pour moi de lui parler beaucoup. Il a visionné beaucoup de mes vidéos, et je pense que cela, ainsi que les conseils de mon entraîneur-chef quand je suis arrivé à Saginaw ont joué un rôle important pour m’aider à développer tous les aspects de mon jeu. Il a vraiment examiné les détails de mes séquences et m’a donné des suggestions au cours de la saison, alors c’était une ressource formidable à avoir. Il a toujours été ouvert à la communication et il ne m’a jamais caché quoi que ce soit », souligne le choix de deuxième ronde du CH lors de l’encan 2022.

Il est très intéressant d’en apprendre plus sur les tâches de Paul Byron au sein de l’organisation de Montréal. Aux yeux de nombreux amateurs, son rôle auprès des jeunes joueurs du Canadien est encore flou et de telles informations permettent certainement de mieux comprendre son importance dans l’entourage de l’équipe.

En septembre prochain, Owen Beck se battra pour une poste à Laval ou Montréal. Le possible départ de Christian Dvorak cet été via le marché des échanges pourrait libérer une place au centre, mais rien n’est encore fait.

Pour son entraîneur-chef à Saginaw, Chris Lazary, l’attaquant de 6 pieds a tout pour réussir dans la Ligue nationale de hockey (LNH) et voit en lui un potentiel deuxième centre.

Croyez-vous qu’il pourrait se tailler un poste à Montréal dès l’an prochain?

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES