Credit: Sergei Belski-USA TODAY Sports

Pierre-Luc Dubois: le CH était de la course

PARTAGER

Pierre-Luc Dubois enfilera le maillot des Capitals de Washington à partir de la prochaine campagne, lui qui est prêt à relever ce défi avec brio. Il pourra d’ailleurs se retrouver sur la même combinaison qu’Alex Ovechkin, ce qui le rend certes encore plus épanoui, considérant son admiration pour les joueurs russes.

PLD pourrait renouer avec tous ses repères grâce à cette chance inouïe d’enterrer une campagne banale avec les Kings de Los Angeles. Si Dubois, qui arborera le numéro 80, est en mesure de vaincre cette anxiété qui doit certes le paralyser, les Caps pourraient avoir réalisé tout un tour de force.

Cela dit, avant que le Québécois devienne un membre du bataillon «Rock The Red», deux autres clans figuraient parmi le derby afin d’acquérir ses services. Les Bruins de Boston et les Canadiens de Montréal étaient de cette lutte, selon Elliotte Friedman, mais il faut croire qu’ils ne possédaient pas les éléments afin de satisfaire les désirs de Rob Blake.

Si le bleu-blanc-rouge avait mis le grappin sur le joueur de centre de 6 pieds 4, la position de centre aurait regorgé d’effectifs. L’un d’eux se serait sans aucun doute retrouvé sur le couloir gauche ou droit afin de réunir le plus d’étoffe possible au sein du top-6.

Bref, on n’en est pas là puisque Kent Hughes n’a pas remporté cette course «Dubois»… et s’il avait sorti gagnant de cette petite bagarre amicale, la grogne se serait fort probablement fait sentir chez les amateurs du Tricolore. Disons que la réputation de PLD en a pris pour son rhume, lui qui en est à une quatrième équipe en carrière… à 25 ans.

Peu importe. Le talent de Dubois circule encore en lui et s’il prend soin de son coco cet été, les Caps et Brian MacLellan pourraient avoir claqué une belle petite bombe dans les gradins du champ centre.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES