Radko Gudas (Toronto Star)

Bye bye les frères Staal et Gudas?

PARTAGER

C’est cruel, perdre en finale de la Coupe Stanley. Dévastateur, même. Parlez-en aux frères Staal, qui pourraient voir leur carrière dans la LNH prendre fin ainsi.

Tous deux seront joueurs autonomes sans compensation à partir du 1er juillet. Nul ne sait s’ils seront de retour en Floride ou dans la LNH tout court.

Eric va avoir 39 ans le 29 octobre prochain. Il espérait toucher à la coupe Stanley pour la deuxième fois, 17 ans après son triomphe avec les Hurricanes de la Caroline.

Marc, 36 ans, rêvait de soulever le trophée pour la première fois, 1101 matchs réguliers et 128 rencontres éliminatoires plus tard. C’est la deuxième fois qu’il vit un revers crève-coeur en finale, après 2014, avec les Rangers.

Eric et Marc opteront-ils pour la retraite? Juste Eric? Ou est-ce que cette présence en finale les motivera à continuer? On verra.

Plus de 3 M$ pour Gudas?

Radko Gudas en est un autre qui pourrait quitter la Floride en tant que UFA. Le vétéran de 33 ans, adoré de ses coéquipiers et détesté de ses adversaires, ira visiblement distribuer ses coups à la limite de la légalité ailleurs qu’en Floride, lui qui touchait 2,5 M$ cette saison.

Lucas Carlsson et Casey Fitzgerald sont deux autres défenseurs qui auront droit à l’autonomie complète. Même chose pour le gardien Alex Lyon et le vétéran attaquant Patric Hornqvist, qui a passé 60 matchs sur la liste des blessés et qui optera vraisemblablement pour la retraite, à 36 ans.

Ce ne sera donc pas un été de grands changements pour le directeur général Bill Zito, même si les frères Staal et Gudas quittent. Du lot, c’est ce dernier qui serait la plus grosse perte.

Les Panthers devraient encore avoir un bon club l’an prochain, mené par les Barkov, Tkachuk, Verhaeghe, Bennett, Reinhart, Montour, Ekblad, Forsling et Bobrovsky.

Cette fois, on leur conseille d’avoir une meilleure saison régulière pour ne pas entrer en séries par la porte de derrière et y avoir, ensuite, un parcours « un peu plus facile ».

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES