Jonathan Drouin (Stan Szeto-USA TODAY Sports)

Comment vont les anciens Canadiens?

PARTAGER

Douze joueurs qui ont porté l’uniforme du Canadien la saison dernière évoluent maintenant sous d’autres cieux. Et personne ne fait regretter Kent Hughes de l’avoir échangé ou laissé partir.

Cinq d’entre eux sont toujours dans la Ligue nationale, tandis qu’il y en a six dans la Ligue américaine et un en Europe, soit le défenseur Frédéric Allard, qui est blessé et qui n’a joué que trois matchs avec l’équipe de Luleå, en Suède.

Des 12, Dadonov est le « moins pire », avec 6 points en 15 matchs avec les Stars de Dallas, qui l’ont acquis la saison dernière avant la date limite des échanges. Il joue 14:15 par rencontre, ce qui fait de lui la huitième option en attaque. Aussi bien dire que Dadonov est rendu un gars de troisième trio.

Mike Hoffman vient de marquer trois buts à ses deux derniers matchs, mais n’en avait aucun à ses 14 premiers. Bref, il va aussi mal que son équipe, les Sharks de San Jose.

Chris Tierney joue de son côté un rôle plus que limité sur le quatrième trio des Devils ou est dans les estrades, tandis que Joel Edmundson est blessé et n’a toujours pas endossé l’uniforme des Capitals.

Les joueurs du Canadien en 2022-2023 ailleurs dans la LNH cette saison

Mike Hoffman (Robert Edwards-USA TODAY Sports)

Dans la Ligue américaine

Sinon, outre le nouveau « Suédois » Frédéric Allard, les six autres anciens du Canadien jouent dans la Ligue américaine.

Alex Belzile et Anthony Richard croyaient avoir plus de chances de jouer dans la Ligue nationale quand ils ont quitté le CH cet été au profit, respectivement, des Rangers et des Bruins.

Mais les deux sont dans la LAH depuis le début de la saison, tout comme Denis Gurianov, Rem Pitlick, Corey Schueneman et Joël Teasdale.

Pas vraiment de surprise dans le cas de Schueneman et Teasdale, qui sont pas mal plus des joueurs de la Ligue américaine que de la Ligue nationale. D’ailleurs, les deux ont seulement un point cette saison, respectivement au Colorado et en Iowa.

Comme Gurianov, Pitlick croyait jouer (un peu? Beaucoup?) dans la LNH cette saison, avec les Penguins, mais c’est plutôt à Wilkes-Barre/Scranton qu’il fait montre de son talent. Il a 8 points en 13 matchs.

Les joueurs du Canadien en 2022-2023 dans la Ligue américaine ou en Europe cette saison

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES