Rafaël Harvey-Pinard (Eric Bolte-USA TODAY Sports)

Le Canadien en territoire sauvage

PARTAGER

Généralement, quand tu es en avantage numérique, tu espères marquer ou, du moins, menacer suffisamment pour aller chercher du momentum.

C’est tout le contraire qui s’est produit pour le Canadien, lors de la pénalité à Ryan Hartman, écopée à 8:43 de la première période.

Trente-sept secondes plus tard, Brandon Duhaime ouvrait la marque lors d’une montée à deux contre un.

Puis, à 9:45, soit 25 secondes après Duhaime, Connor Dewar touchait la cible en étant tenace pour pousser la rondelle derrière Samuel Montembeault.

Deux buts pour le Wild en 25 secondes en désavantage numérique… Martin St-Louis et les partisans du Centre Bell étaient consternés. C’est d’ailleurs la première fois depuis 2009 que le CH accorde deux buts lors du même jeu de puissance (source: RDS)!

On aimerait bien vous parler de la mutation d’Alex Newhook au centre, en l’absence de Kirby Dach, ou encore de la promotion de Rafaël Harvey-Pinard sur le premier trio, mais le Canadien a tellement été dominé en première qu’il n’y a pas grand-chose à dire.

Josh Anderson, qui remplace Dach sur la première vague de l’avantage numérique, domine de son côté le CH avec quatre mises en échec. À son premier match de la saison, Michael Pezzetta en totalise deux.

Le Canadien a encore 40 minutes devant lui pour mettre un X sur cette première période et tenter une remontée.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES