Credit: John E. Sokolowski-USA TODAY Sports

Le Canadien serait sur le dossier Patrik Laine

PARTAGER

La LNH vibre présentement avec la valse des joueurs autonomes sans compensation, avec les DG des diverses équipes qui distribuent plusieurs gros contrats.

Pendant ce temps, Kent Hughes, lui, continue de suivre son plan et ses options et, pour le moment, il a attiré Alex Barré-Boulet dans sa cour.

Ce n’est pas parce que c’est LA grosse journée pour les UFA qu’il n’y a pas de transactions qui se discutent!

David Ettedgui vient justement d’avancer que le DG du Bleu – Blanc – Rouge est actif du côté de Columbus pour un échange possible pour Patrik Laine.

Ça fait un moment que le nom de l’ailier finlandais est dans le moulin à rumeurs et ce n’est pas la première fois que le Canadien est associé à Laine.

La dernière saison en est vraiment une à oublier pour l’attaquant de 26 ans. Non seulement il a souffert d’une fracture à une clavicule, mais le 28 janvier dernier, il a intégré le Programme d’aide aux joueurs pour un temps indéterminé.

Quelques heures plus tard, sur Instagram, il a expliqué qu’il devait prendre le temps de s’occuper de lui et de sa santé mentale pour revenir en force. Résultat, il a joué un maigre total de 18 matchs, avec six buts et neuf points au compteur.

D’ailleurs, pour qu’une transaction potentielle se concrétise, il faudra que Laine quitte le Programme d’aide.

Il reste encore deux ans au contrat de Patrik Laine, à un salaire moyen de 8,7 millions $. S’il est acquis par le CH, il deviendrait l’attaquant le mieux payé de l’équipe, à moins que les Blue Jackets ne retiennent une partie du salaire. Le DG du CH va certainement demander ça et, aussi, tenter d’inclure, dans un échange de ce genre, un autre gros contrat (certains vont penser à celui de Josh Anderson).

Pourquoi Kent Hughes envisage cette option pour ses deux premiers trios? On peut deviner que c’est exactement le type de pari à court terme qu’il recherche : Laine amènerait de l’offensive tout en permettant à la relève de prendre de l’expérience, sans avoir trop de pression sur les épaules.

Et qui sait, peut-être que l’attaquant, sous les ordres de Martin St-Louis, pourrait retrouver son flair de franc-tireur et atteindre le plateau des 30 buts en une saison. La dernière fois que Laine a réussi cela, c’est à la saison 2018-2019. Si ça ne fonctionne pas, dans le pire des cas, il sera joueur autonome sans compensation à l’été 2026!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES